Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Pour Caitlyn Jenner, il était plus facile de faire son «coming out» comme transgenre que comme républicaine

«C'était simple de faire son coming-out en tant que transgenre. C'était difficile de faire son coming-out en tant que républicaine.» Tels ont été les mots de Caitlyn Jenner lors du petit-déjeuner de la Convention Nationale Républicaine, donné ce mercredi 20 juillet pour promouvoir la cause LGBT auprès des membres du parti.

Jenner a salué le président Obama pour ses prises de position en faveur de la communauté LGBT. À cette occasion, elle a reçu quelques applaudissements de membres du parti pour son souhait de voir levée l'interdiction aux individus transgenres d'accéder à l'armée.

Néanmoins, Caitlyn Jenner a aussi dit sa déception. Ses opinions politiques ont beaucoup à voir avec le fait que son père a servi dans l'armée, «et si mon père savait ce qui se passait dans ce pays quand il a combattu si dur, je pense qu'il serait déçu, a-t-elle affirmé. À cause de cela, je pense que notre meilleur espoir de revenir à un gouvernement constitutionnel est le Parti républicain. Je ne veux pas renoncer à ce pays, ni à cette constitution. Je veux seulement des emplois pour tout le monde.»

Néanmoins, Caitlyn Jenner a montré que ses opinions républicaines ne doivent pas interférer avec son activisme social.

Ainsi, elle n'a pas hésité à évoquer l'absurdité des «bathroom laws»(lois des toilettes) en Caroline du Nord. «Je n'ai plus utilisé de toilettes masculines depuis un an et demi», a dit Caitlyn. Elle a également expliqué que son souhait de rencontrer davantage de conservateurs était lié au besoin de changer les opinions. «Je pense que le parti républicain a besoin de comprendre les gens qui sont transsexuels.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 12 moments de Caitlyn Jenner

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.