Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les Beatles lanceront un nouveau CD du concert «Live at the Hollywood Bowl»

Live at the Hollywood Bowl, un nouvel album remasterisé des Beatles en concert, sera lancé le 9 septembre prochain. Il contiendra des chansons de trois différents spectacles que le groupe britannique avait donnés à l'amphithéâtre Hollywood Bowl, en 1964 et en 1965.

L'album contient des enregistrements des spectacles du 23 août 1964 et des 29 et 30 août 1965. Le groupe y avait interprété ses grands succès comme Twist and Shout, Ticket to Ride et A Hard Day's Night, entre autres.

Même si le quatuor avait lancé The Beatles at the Hollywood Bowl en 1977, le nouveau CD contient tout de même quatre versions inédites de chansons qui n'étaient pas parues sur le premier disque (You Can't Do That, I Want To Hold Your Hand, Everybody's Trying to Be My Baby, Baby's In Black).

La sortie du CD coïncidera avec la parution du documentaire de Ron Howard, Eight Days a Week: The Touring Years, qui sortira sur les écrans aux États-Unis le 16 septembre, et sur le service de diffusion en continu Hulu le lendemain.

Live at the Hollywood Bowl sera également produit en disque vinyle le 18 novembre. Cet album inclura un livret de 24 pages écrit par le journaliste David Fricke du magazine américain Rolling Stone.

Le nouveau son d'un vieil enregistrement

Les enregistrements de Live at the Hollywood Bowl proviennent directement des bandes à trois pistes des trois concerts.

Elles ont été mixées au célèbre studio londonien Abbey Road par Giles Martin, le fils de George Martin, et par l'ingénieur du son Sam Okell.

« La technologie a évolué depuis que mon père a travaillé sur ce matériel pendant toutes ces années », a déclaré Giles Martin dans un communiqué. Maintenant, il y a plus de clarté, et l'immédiateté et l'excitation viscérale peuvent être entendues comme jamais auparavant. Ce que nous entendons aujourd'hui, c'est l'énergie brute de quatre garçons jouant ensemble devant une foule qui les aimait. »

La liste des chansons de Live at the Hollywood Bowl:

Twist and Shout (30 août 1965)

She's A Woman (30 août 1965)

Dizzy Miss Lizzy (29 et 30 août 1965)

Ticket to Ride (29 août 1965)

Can't Buy Me Love (30 août 1965)

Things We Said Today (23 août 1964)

Roll Over Beethoven (23 août 1964)

Boys (23 août 1964)

A Hard Day's Night (30 août 1965)

Help! (29 août 1965)

All My Loving (23 août 1964)

She Loves You (23 août 1964)

Long Tall Sally (23 août 1964)

You Can't Do That (23 août 1964)

I Want To Hold Your Hand (23 août 1964)

Everybody's Trying to Be My Baby (30 août 1965)

Baby's In Black (30 août 1965)

À VOIR AUSSI:

INOLTRE SU HUFFPOST

Pattie Boyd, Paul, Ringo and John during a lecture II, 1968 ©Pattie Boyd, London
The Beatles, 1965, Carlo Orsi, cm 40x50, modern gelatine silver print on baritate paper
Pattie Boyd, Paul, Ringo and John during a lecture II, 1968 ©Pattie Boyd, London
Italo Bertolasi, Regina dei Kafiri - Queen of the Kafirs, primi anni ‘70- early 1970s ©ItaloBertolasi
Mario Schifano, by SIAE 2016, Casa Schifano, Palazzo Primoli, Rome, 1975, cm 30 x 30,45, Courtesy e ©Archivio Mario Schifano, Roma
George Harrison, "El Hombre Invisible", Javier Tarazone-Ricardo Gil 1999 ed
Lp Donovan, A Gift from a Flower to a Garden, 1967
LpTHE BEATLES, Sgt
Lp The Fool Collective, The Fool, 1969 Design by Marijke Koger of the Fool
© MARIO SCHIFANO, by SIAE 2016, Gange's View, 2000, cm 240x190, credit photo Antonio Maniscalco, copy Gian Enzo Sperone, Sent
BARNABA FORNASETTI, Get Ready, 1971, cm 94x94, collage e tempera, courtesy Archivio Dornasetti
Clemente
GUY HARLOFF Vision – Fleur – Amour, 1966, chiana colorata su carta, coloured ink on paper,20x19,7cm,courtesy Studio d’Arte Nicoletta Colombo,Milano
GUY HARLOFF, Sur le thème du centre, avec feuilles, 1967,china colorata su carta-coloured ink on paper, 23,3x22,7cm, courtesy Studio d’Arte Nicoletta Colombo, Milano
MATTEO GUARNACCIA, “Randol”, 1979, acquarello su carta 25 X 35 cm, courtesy Collezione Matteo Guarnaccia, Milano
MATTEO GUARNACCIA, “Randol”, 1979, acquarello su carta 25 X 35 cm, courtesy Collezione Matteo Guarnaccia, Milano
Rivista_Saturday Evening POST, 4 maggio-May 1968

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.