POLITIQUE
19/07/2016 05:37 EDT

Une pétition à la Chambre des communes pour interdire les trophées de chasse de l'Afrique au Canada

OTTAWA – Un citoyen de Calgary veut éviter que l’histoire de Cecil le lion se répète au Canada.

Michael Donovan a lancé une pétition électronique sur le site de la Chambre des communes en mars dernier afin d’interdire l’importation des trophées de chasse en provenance du continent africain.

« Les populations d’espèces sauvages de l’Afrique déclinent rapidement en grande partie en raison de la chasse au gibier trophée pratiquée par des chasseurs étrangers pendant un court séjour », peut-on lire dans la description.

Si la faune est chassée de façon « moralement contestable » par des visiteurs, « la cupidité, la corruption, la désinformation et la mauvaise gestion empêchent l’Afrique de régler le problème » poursuit l’instigateur de la pétition.

Le 19 juillet, date limite pour signer la pétition, 1080 personnes avaient ajouté leur nom à la liste. Cette initiative était parrainée par Fin Donnelly, député du NPD en Colombie-Britannique.

Un riche dentiste américain a créé la polémique, l’an dernier, lorsqu’il a tué l’emblématique lion à la crinière noire Cecil au Zimbabwe pendant un voyage de chasse. Il avait payé 55 000$ pour le permis de chasse et le safari.

Le Zimbabwe a finalement renoncé à poursuivre le dentiste, sous prétexte que tous ses papiers étaient en règle.

Michael Donovan demande à ce que la Chambre des communes adopte une loi ou un règlement qui interdirait l’importation de toute partie d’un animal de l’Afrique qui doit servir de trophée.

Sa pétition pourra être présentée par le parrain Fin Donnelly ou tout autre député dès l'automne, après la reprise des travaux parlementaires. Le gouvernement doit répondre à la requête dans les 45 jours civils qui suivent la présentation.