BIEN-ÊTRE
19/07/2016 07:42 EDT | Actualisé 19/07/2016 07:44 EDT

Manger du poisson gras augmenterait les chances de survie au cancer de l'intestin, selon une étude

Ted S. Warren/AP
FILE - This Friday, May 18, 2012 file photo shows fliets of Copper River Salmon from Alaska in Seattle. Eating fish is good for your heart but taking fish oil capsules does not help people at high risk of heart problems who are already taking medicines to prevent them, a large study in Italy found. The work, published in the Thursday, May 9, 2013 New England Journal of Medicine, makes clearer who does and does not benefit from taking supplements of omega-3 fatty acids, the good oils found in fish such as salmon, tuna and sardines. (AP Photo/Ted S. Warren)

Les personnes ayant un cancer de l'intestin pourraient augmenter leurs chances de survie en consommant une quantité importante d'acides gras oméga 3 présents dans des poissons gras tels que le thon et le saumon, avance une étude mercredi.

L'analyse de données portant sur plus de 170 000 personnes montre que parmi les 1 659 personnes ayant développé un cancer de l'intestin, il y a une corrélation forte entre l'absorption en grande quantité d'oméga 3 et un risque plus faible de décès.

Ces travaux, publiés dans le British journal Gut, montre que comparé aux patients ayant consommé quotidiennement moins de 0,1 gramme d'oméga 3, ceux ayant consommé au moins 0,3 gramme par jour d'oméga 3 après leur diagnostic avaient un risque 41% moins élevé de mourir de leur maladie.

"Si ces conclusions étaient corroborées par d'autres études, les malades du cancer de l'intestin pourraient alors tirer un bénéfice à manger du poisson gras pour contribuer à prolonger leur survie", soulignent les chercheurs.

Cette découverte fournit une première base de référence mais d'autres recherches sont néanmoins nécessaires pour s'assurer que ce lien n'est pas due à une pure coïncidence et que les oméga 3 réduisent effectivement de manière active le risque de décès, ajoutent-ils.

Les oméga 3 sont des acides gras essentiels, indispensables au bon fonctionnement du cerveau, du système nerveux et de la rétine, qui sont également censés avoir un effet bénéfique sur le cœur et sur la santé mentale.

On en trouve en grande quantité dans les poissons gras (sardine, hareng maquereau, saumon, thon) ou dans les noix, le colza et le soja.

Voir aussi:

Galerie photo Ces stars qui ont été atteintes du cancer du sein Voyez les images