NOUVELLES
19/07/2016 09:22 EDT | Actualisé 19/07/2016 09:23 EDT

Le Parti républicain ouvert à l'oléoduc Keystone XL dans son programme électoral

CLEVELAND - Le programme électoral que les délégués du Parti républicain viennent d'adopter à leur convention, à Cleveland, prévoit l'approbation du projet d'oléoduc Keystone XL devant relier les sites de sables bitumineux de l'Alberta aux raffineries du golfe du Mexique.

Le document de 66 pages stipule que pour assurer l'indépendance énergétique de l'Amérique du Nord, il faut renverser la décision de l'actuelle administration Obama de ne pas permettre l'aménagement de Keystone XL.

Le texte accuse le gouvernement d'avoir motivé son refus par des motifs politiques afin de satisfaire les environnementalistes qui supportent le Parti démocrate.

L'appui au projet Keystone XL par les républicains n'est pas étonnant. Il figurait aussi dans leur programme de 2012 et il jouit de l'aval de l'éventuel candidat républicain à la présidence, Donald Trump. La décision ultime d'appuyer ou de rejeter le projet pétrolier appartient d'ailleurs au président lui-même.

Le promoteur de l'oléoduc, TransCanada (TSX:TRP), poursuit en dommages le gouvernement des États-Unis pour 15 milliards $, l'accusant lui aussi d'avoir rejeté le projet pour des raison politiques et arbitraires.

En annonçant l'automne dernier qu'il refusait d'autoriser Keystone XL, le président Barack Obama a déclaré vouloir donner l'exemple dans la foulée de la Conférence de Paris sur le climat en démontrant que certains projets de développement d'énergie fossile devaient être sacrifiés.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Convention de Donald Trump Voyez les images