DIVERTISSEMENT
19/07/2016 07:02 EDT | Actualisé 19/07/2016 07:03 EDT

Gala Cérébral – Impulsif : le nutritif et le givré de l'être humain (PHOTOS)

Chez Laurent Paquin, le côté cérébral s’exprime par le fait de trop réfléchir avant de passer à l’action. Au contraire, chez Cathy Gauthier, l’impulsivité se manifeste lorsqu’elle voit des gens qui se promènent en «bicycle à pédales» l’hiver.

Galerie photo Galas Juste pour rire Voyez les images

«Il faudrait que tu appelles mon chum, il te donnerait des exemples de combien je suis une crisse de folle!, lance Cathy Gauthier avec le sourire. Les femmes sont généralement plus impulsives que les hommes, les hommes sont souvent plus cartésiens.»

«Le côté impulsif de ton personnage de scène, tu l’as un peu dans la vie, mais le public connaît moins ton côté cérébral, réfléchi, plus casanier», enchaîne Laurent Paquin, en s’adressant à sa collègue.

«… Mais c’est sûr que je ne deviendrai jamais Pierre Légaré!», complète la principale intéressée.

«J’achète parfois de façon impulsive des affaires dont je n’ai pas besoin. Mais, pour parler des niaiseries qu’on peut faire quand on est trop impulsif, on a juste à penser à notre cégep, et le problème est réglé», relève Laurent Paquin en riant.

Vous l’aurez compris : Cathy Gauthier et Laurent Paquin co-animent ensemble un Gala Juste pour rire mercredi. Dans la foulée du grand thème des «Rivalités des Québécois», leur confrontation à eux sera celle des cérébraux et des impulsifs.

Pour s’amuser avec le duo, une liste d’invités prometteuse : Dominic et Martin, Olivier Martineau, Jean-François Mercier, Simon Gouache, François Massicotte (qui abordera le sujet de sa bipolarité), Silvi Tourigny, Mathieu Cyr et même… Paul Doucet. La plupart d’entre eux ont concocté des numéros originaux pour l’occasion, assurent Laurent et Cathy.

En chacun de nous

On parlait de confrontation plus haut, mais la comparaison entre les personnalités cérébrales et impulsives est moins drastique que celle entre la gauche et la droite, ou celle entre les célibataires et les couples, qui seront aussi matière à débat dans les Galas Juste pour rire à venir. Car les deux aspects, le nutritif comme le givré, se trouvent tous quelque part en chacun de nous.

«Cette rivalité, on l’a tous un peu à l’intérieur de nous-mêmes, souligne Laurent Paquin. C’est particulier comme thématique, même si, en effet, Cathy est peut-être plus impulsive, et moi, plus cérébral.»

Pour écrire leurs textes, les deux amis ont fouillé dans leurs propres travers et ont observé leur entourage. Plusieurs se reconnaîtront sans doute dans leurs gags…

«On veut que les gens comprennent de quoi on parle, qu’ils aient des références, note Cathy Gauthier. Rien ne ressemble plus à un être humain qu’un autre être humain. Ça, ce n’est pas moi qui le dis, c’est… quelqu’un! Un autre être humain! (rires)»

«Puisque nos sujets sont intemporels, notre gala va être encore d’actualité dans 10 ans», renchérit Laurent Paquin.

«Tant mieux, parce que, dans 10 ans, il va encore passer en rediffusion à Prise 2!», réplique d’un ton moqueur Cathy Gauthier, qui vient d’annoncer qu’elle suspendra sa tournée Pas trop catholique en novembre, question de consacrer tout son temps à son projet de devenir maman (elle n’est toutefois pas encore enceinte).

L’historique de Laurent Paquin à l’animation des Galas Juste pour rire n’est plus à détailler, lui qui pilotera sa 13 édition mercredi. Cathy Gauthier avait pour sa part mené en trio, avec Philippe Laprise et Dominic Paquet, le Gala des Immatures, en 2012. L’humoriste se réjouit de collaborer avec Laurent Paquin, avec qui elle n’avait jamais œuvré en tandem.

«C’est excitant de travailler avec quelqu’un d’aussi expérimenté», glisse-t-elle.

Tous deux avaient toutefois été les têtes d’affiche de la mouture 2010 des Parlementeries.

«On était tous les deux dans le parti de Daniel Lemire, se souvient Laurent Paquin. Cathy était ministre de l’éducation, et moi, ministre de la santé.»

«Je ne me souvenais même pas d’avoir fait les Parlementeries, ça te donne une idée combien ça m’avait marquée…», balance Cathy Gauthier.

«Mais tu avais été bonne!», encense Laurent Paquin.

Le Gala Cérébral versus Impulsif, avec Laurent Paquin et Cathy Gauthier, est présenté ce mercredi, 20 juillet, à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, à 18h30 et 21h30.