POLITIQUE
19/07/2016 05:52 EDT | Actualisé 19/07/2016 05:52 EDT

Le fédéral alloue une aide de 158 millions $ à l'Irak

ASSOCIATED PRESS
In this Friday, July 15, 2016 picture, displaced civilians, who fled their Islamic State-held towns and villages south of Mosul during fight between Iraqi security forces and Islamic State militants, arrive to a camp for displaced outside Irbil, 217 miles (350 kilometers) north of Baghdad, Iraq. (AP Photo)

Le gouvernement canadien s'est engagé mardi à verser 158 millions de dollars en aide humanitaire à l'Irak, et une garantie à hauteur de 200 millions sur des prêts de la Banque mondiale au gouvernement irakien.

La quasi totalité des 158 millions alloués sur trois ans va être consacrée à la fourniture de "besoins essentiels aux Irakiens touchés par le conflit", a indiqué le ministre des Affaires étrangères Stéphane Dion.

Une partie de l'enveloppe va alimenter le programme des Nations Unies pour le développement dans le cadre d'une aide au retour des Irakiens dans les zones libérées par les combattants du groupe Etat islamique.

L'aide va également permettre de financer "la neutralisation d’engins explosifs de fabrication artisanale à Ramadi et dans d’autres zones libérées", selon le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Cette contribution canadienne viendra abonder la levée de fonds internationale lors de la conférence de Washington mercredi.

"L’aide contribuera à répondre aux besoins urgents en matière de santé, d’abris, de protection, d’éducation et d’alimentation de centaines de milliers de civils touchés par le conflit", a déclaré Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international.

La garantie de crédit de 200 millions de dollars correspond à l'engagement du Canada décidé au dernier sommet du G7 au Japon "pour soutenir les efforts de réforme économique de l’Irak par l'intermédiaire de la Banque mondiale".

VOIR AUSSI:

Galerie photo Irak: des miliciens paradent Voyez les images