NOUVELLES
19/07/2016 09:33 EDT | Actualisé 19/07/2016 09:34 EDT

Déversement majeur d'eaux usées à Trois-Rivières : la cause maintenant connue

Radio-Canada.ca

Radio-Canada a appris que le déversement de millions de litres d'eaux usées dans la rivière Saint-Maurice, survenu en juin dernier, a été causé par une défectuosité du disjoncteur principal de la station de pompage du secteur Cap-de-la-Madeleine. C'est ce que révèle un rapport commandé par la Ville de Trois-Rivières.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

L'ingénieur Richard C. Gaillardetz s'est penché sur la séquence des événements de la journée du 20 juin, alors que 150 millions de litres d'eaux usées ont coulé pendant 60 heures dans la rivière Saint-Maurice, à Trois-Rivières.

Dans le document de quelques pages, qualifié de détaillé par la Ville, il conclut que la foudre n'a jamais frappé la station de pompage, contrairement à ce qu'avait d'abord prétendu la Ville de Trois-Rivières.

Il est clair pour l'ingénieur que c'est un bris du disjoncteur principal, dont la cause est inconnue, qui a provoqué un incendie et qui a ensuite entraîné une panne de la station de pompage.

« Dans le rapport il est aussi indiqué que les travaux, qui avaient été effectués par un entrepreneur, ne seraient pas du tout reliés à cet incendie-là », indique Yvan Toutant, porte-parole de la Ville de Trois-Rivières.

Pour en arriver à cette conclusion, M.Gaillardetz a refait le fil des événements et il a rencontré des témoins ainsi que les pompiers appelés à intervenir lors de l'incendie.

Coût de la facture à venir

Le rapport ne sera pas rendu public avant que la Ville ne règle la question des assurances.

« Nous on a un déductible de 100 000$, mais il faut penser que ces travaux-là ont dépassé le demi-million de dollars », explique Yvan Toutant.

Pour assurer les activités de la station de pompage dans les jours suivants les événements, la Ville a dû louer une immense génératrice au coût de 10 000$ par semaine qui a nécessité 6000$ de carburant par jour.

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, avait alors décrété une aide d'urgence afin que des travaux s'effectuent rapidement.

Voir aussi:

Galerie photo Le fleuve Saint-Laurent en images Voyez les images