DIVERTISSEMENT
19/07/2016 03:19 EDT | Actualisé 19/07/2016 03:19 EDT

Juste pour rire : salle comble pour le Cabaret Broadway

Des voix, des micros, des instruments et quelques airs de comédies musicales célèbres : il n’en fallait pas plus pour remplir à craquer l’Astral lundi, à l’occasion du Cabaret Broadway, spectacle du Festival Juste pour rire présenté une seule fois - on se demande bien pourquoi d’ailleurs, tant il est couru. Implanté parce qu’à sa troisième édition, le concept complète bien le volet variétés de Juste pour rire et offre une alternative à la comédie musicale «principale» présentée chaque année au Théâtre St-Denis.

Au Cabaret Broadway, pas de têtes d’affiches archiconnues du grand public – mis à part quelques diplômés de téléréalité, comme Bryan Audet, Vanessa Duchel ou Philippe Touzel, ou encore les comédiennes Julie Ringuette (Ruptures) et Sarah Dagenais-Hakim -, mais du talent à la tonne et beaucoup d’émotion. De la chanson en toute simplicité, en formule cabaret, comme le suggère le nom de l’événement, qui ravit sûrement les amoureux de musique en général, mais qui satisfait surtout, on le devine, les vrais fervents de théâtre musical, qui reconnaissent aussitôt les classiques de leurs films et pièces préférés.

LIRE AUSSI:

» Votre aide-mémoire pour profiter du festival

» Juste pour rire vous envoie jouer dehors

» «Les Franglaises», un délire musical et théâtral

Par «classiques», on n’entend toutefois pas vers d’oreilles que tous peuvent fredonner comme Chem Chem Cheminée (Mary Poppins) ou You’re The One That I Want (Grease) devenus avec le temps des hymnes commerciaux, mais plutôt les titres emblématiques moins «populaires» (au sens large du thème) des œuvres du répertoire de Broadway, qu’on pense à L’Éveil du printemps, par exemple. Les prestations se déclinent en solo, en duo ou en groupe, parfois a capella, et c’est réellement de toute beauté, pour peu qu’on aime le genre.

L’animatrice Katee Julien, qui est de la distribution de la méga-production Mary Poppins, actuellement jouée au Théâtre St-Denis, et ancienne chanteuse pop, attachante et sympathique, mène l’enchaînement de main de maître, enjouée et chaleureuse. Elle a également été impressionnante dans son medley, où se sont succédées des mélodies des Misérables, d’Hairspray, du Fantôme de l’Opéra et plusieurs autres. La femme a insufflé théâtralité, personnalité et humour à son divertissant tour de chant.

Parmi les numéros à retenir du Cabaret Broadway 2016, mentionnons le duo des jeunes Alessandro Gabrielli et Alexandra Sicard, aussi acteurs dans Mary Poppins, qui ont été aussi époustouflants qu’attendrissants sur un extrait de Fun Home. Sur I Dreamed a Dream, des Misérables, Andy Mientus, venu de New York, qui a joué sur Broadway et vedette de la série Smash, a été extrêmement puissant. On a également beaucoup aimé Mathieu-Philippe Perras sur Not My Father’s Son.

Le 34e Festival Juste pour rire se poursuit jusqu’au 30 juillet.

VOIR AUSSI:

Galerie photo Gala Juste pour rire - Rachid Badouri et Éric Antoine (18 juillet 2016) Voyez les images