POLITIQUE
18/07/2016 02:07 EDT | Actualisé 18/07/2016 02:07 EDT

Déjà six candidats déclarés pour l'investiture du Parti québécois dans Marie-Victorin

Jacques Boissinot/CP

Alors que la date de l'élection partielle n'a même pas été fixée pour remplacer le député péquiste Bernard Drainville dans la circonscription de Marie-Victorin, à Longueuil, six candidats ont déjà annoncé qu'ils se lanceraient dans la course à l'investiture pour le Parti québécois.

Bernard Drainville a annoncé le mois dernier qu'il démissionnait de son poste, laissant vacante la circonscription qu'il représentait depuis 2007. Avant lui, la députée Cécile Vermette avait été élue sans interruption de 1985 à 2003.

C'est donc la première fois depuis très longtemps qu'il y aura une réelle course entre les candidats pour porter les couleurs du Parti québécois dans cette circonscription lors de la prochaine élection partielle.

L'exécutif du Parti québécois de Marie-Victorin n'a pas encore entamé les procédures de mise en candidature. Le président de l'exécutif, Guillaume Lafortune, a indiqué que les membres se réuniraient prochainement pour déterminer une date, mais rien ne presse pour le moment, a-t-il dit. La décision du premier ministre Philippe Couillard sur la date de l'élection partielle pourrait toutefois précipiter les choses, a-t-il indiqué.

En vertu de la loi, le premier ministre dispose d'un maximum de six mois pour déclencher des élections partielles dans une circonscription laissée vacante.

Jusqu'ici, Philippe Cloutier, Nicolas Dionne, Carl Gilbert, Catherine Fournier, Mathieu Marcotte et Sophie Stanké sont les six candidats déclarés. Une rumeur voulait que l'ex-ministre Pierre Duchesne se présente également, mais La Presse Canadienne a obtenu la confirmation qu'il ne se lancerait pas.

VOIR AUSSI:

Galerie photo Qui pourrait devenir chef du PQ Voyez les images