Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Victoire inattendue pour Jarlinson Pantano

Le Colombien Jarlinson Pantano (IAM Cycling) a prouvé qu'il avait les jambes pour se retrouver parmi les meilleurs en cyclisme. Dans un final serré, il a devancé légèrement le Polonais Rafal Majka (Tinkoff) pour remporter la 15e étape du Tour de France, dimanche.

Il a parcouru les 160 km reliant Bourg-en-Bresse à Culoz, dans les Alpes, en 4 h 24 min 49 s.

Les deux hommes sont restés côte à côte presque toute la course, prenant définitivement la tête avec 25 km restants. Majka croyait avoir réussi à se débarrasser de son compagnon, mais la dernière descente a été l'affaire de Pantano. Déséquilibré temporairement, Majka a retrouvé involontairement Pantano. C'est dans le sprint final que s'est décidée la victoire du Colombien.

Les nombreuses montées du parcours de 160 km a vite séparé le peloton en trois groupes. Plus de 30 cyclistes ont mené le peloton dans la première moitié de la course.

« Notre plan, c'était que l'échappée soit composé du plus grand nombre de cyclistes possible. Jarlinson a pu prendre ça un peu plus calmement au début et dans le final, il a été phénoménal », a expliqué Rik Verbrugghe, le directeur sportif de IAM Cycling.

Le porteur du maillot à pois de meilleur grimpeur, Thomas de Gendt, n'a pas été capable de se tailler une place dans le groupe de tête. Ses chances de garder le titre de « Roi de la montagne » ont été anéanties, au plus grand plaisir de Rafal Majka.

Avec ses 23 points amassés sur les montées, le jeune homme de 26 ans a récupéré le maillot à pois. Il l'avait déjà gagné à l'issue de la huitième étape avant de le perdre l'étape suivante.

Chris Froome (Sky) continuera de porter le maillot jaune. Il maintient toujours une avance de 1:47 sur son plus proche adversaire, le Néerlandais Bauke Mollema.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.