Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Deux autres interpellations en lien avec l'attentat de Nice

Deux nouvelles personnes ont été interpellées dimanche à Nice dans le cadre de l'enquête sur l'attaque meurtrière au camion perpétrée jeudi soir sur la promenade des Anglais, portant à sept le nombre de personnes d'intérêt, a-t-on appris de source judiciaire.

« Il s'agit d'un homme et d'une femme », a précisé cette source, sans donner plus de détails.

Les deux personnes interpellées font partie de l'entourage de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, selon une source policière.

Dans les affaires de terrorisme, la garde à vue peut atteindre 96 heures en France, soit 48 heures de plus que la durée d'une garde à vue dans les affaires de droit commun.

D'ailleurs, l'épouse de l'auteur de l'attaque - un Tunisien de 31 ans, inconnu des services de renseignement - n'est plus en garde à vue, selon des sources judiciaires. Aucune accusation n'a été retenue contre elle.

En repérage avant l'attentat

De plus, Mohamed Lahouaiej Bouhlel avait fait du repérage sur les lieux les 12 et 13 juillet avec le camion qui a servi à perpétrer le carnage du 14 juillet, a-t-on appris dimanche de source proche du dossier.

Plusieurs parmi les centaines de témoins entendus par les enquêteurs jusqu'à maintenant ont évoqué le caractère religieux du tueur, selon cette même source. L'auteur de l'attentat, revendiqué par le groupe armé État islamique, semblait jusque-là avoir davantage un profil de déséquilibré, inconnu des services de renseignement français.

L'attaque commise par Mohamed Lahouaiej Bouhlel, qui a foncé au volant de son camion sur la foule rassemblée promenade des Anglais à l'occasion des festivités du 14 juillet, a fait 84 morts et 303 blessés, selon le ministère de la Santé. Parmi eux, 85 personnes sont toujours hospitalisées, dont 19 dans un état critique, a précisé le ministre Marisol Touraine.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.