NOUVELLES
14/07/2016 07:52 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

Tour de France: un contre-la-montre pour les verriers tchèques

Les trois hommes en maillot noir transpirent aussi abondamment que Chris Froome ou Peter Sagan au sommet d'une côte mais ils ne comptent pas devenir célèbres.

Et pourtant, des téléspectateurs du monde entier verront les trophées de cristal que les trois verriers tchèques créent pour que le vainqueur du Tour, le meilleur jeune, le meilleur grimpeur et le vainqueur du classement par points puissent les lever au dessus de leurs têtes aux Champs-Elysées le 24 juillet.

Un motif en spirale orne les trophées élancés créés par le designer d'origine slovaque Peter Olah, pour la 103e édition de la plus dure course cycliste du monde.

Leur forme rappelant un sablier angulaire est symbolique, explique le créateur, qui travaille pour le constructeur automobile Skoda (groupe Volkswagen), partenaire de la course depuis 13 ans: "Le bas est large, comme la liste des partants, ensuite le rétrécissement central symbolise les quelques favoris et le sommet, le vainqueur, seul au dessus des autres".

La fabrication de chacun de ces trophées aux lignes tranchantes haut de 60 cm et pesant quatre kilos prend trois jours à l'atelier de la société Lasvit à Ajeto, dans le nord de la République Tchèque.

Les verriers soufflent d'abord une bulle ovale, à laquelle on donne ensuite la forme souhaitée avant de la placer pour la nuit dans un tunnel de refroidissement. La finition prend ensuite deux jours.

- Maillot vert -

Pour Skoda, la présence sur le Tour est en quelque sorte un retour aux sources puisque le premier véhicule créé par ses fondateurs Vaclav Laurin et Vaclav Klement était un vélo, en 1895.

Aujourd'hui, l'industrie automobile tchèque est le principal moteur de l'économie du pays de 10,5 millions d'habitants, membre de l'UE.

En revanche, son secteur du verre n'est plus ce qu'il était à l'époque des cristaux de Bohême, célèbres dans le monde entier. Plusieurs verreries ont fermé après la chute de l'économie planifiée communiste en 1989. Mais celles qui sont là s'en sortent plutôt bien et Lasvit en est une.

Fondée en 2007, elle développe et produit des installations en verre uniques pour des hôtels, des palais et des projets résidentiels, selon son vice-président chargé des ventes Ales Styblo.

Les créateurs des trophées du Tour expérimentent différentes techniques de fabrication. "Pour le 100e anniversaire du Tour, nous avons utilisé un verre double, c'est-à-dire un verre de cristal recouvert de verre opale, qui a été ensuite gravé et poli", raconte Olah.

La partie arrondie était inspirée par des roues tournantes, tout comme la spirale faite à la main qui orne son extérieur.

"Les verriers nous ont dit que c'était l'un des plus difficiles trophées à fabriquer", poursuit Olah, Slovaque et "donc évidemment fan de Peter Sagan": "Il a déjà quatre trophées que j'ai faits et j'espère qu'il en gagnera un autre cette année. Je croise les doigts".

frj/mas/via/ol/mca