NOUVELLES
14/07/2016 17:50 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

Shapovalov dans la cour des grands

Denis Shapovalov se voit participer aux tournois les plus prestigieux du monde du tennis dans quelques années et se frotter au géant canadien Milos Raonic et à l'étoile montante allemande Alexander Zverev.

Shapovalov aura un avant-goût de ce qui l'attend plus tard en juillet. Le champion junior de Wimbledon fera partie du tableau principal de la Coupe Rogers de Toronto. Tennis Canada a annoncé jeudi qu'elle a accordé un laissez-passer au Canadien de 17 ans, tout comme à son compatriote Vasek Pospisil.

Cet événement couronnera un mois remarquable pour Shapovalov. L'Ontarien a remporté un premier titre majeur junior à Wimbledon et a grimpé au 2e rang de l'échelle mondiale chez les juniors. Il fera ses débuts sur le circuit senior la semaine prochaine à Washington.

« Dans deux ou trois ans, je veux participer aux gros tournois comme Milos, a mentionné Shapovalov. J'espère être dans la même position que Zverev. Il obtient de bons résultats et il est seulement deux ans plus vieux que moi. »

Shapovalov est devenu seulement le troisième représentant de l'unifolié à gagner un titre majeur chez les juniors. Pour ce faire, il a défait l'Australien Alex De Minaur en trois manches de 4-6, 6-1 et 6-3 en finale, dimanche, à l'All England Club.

Il a presque réussi un doublé sur la pelouse londonienne, mais a finalement perdu en compagnie du Montréalais Félix Auger-Aliassime en finale du double, plus tard au cours de la même journée.

Une relève florissante

Le Canada connaît un essor chez les juniors, après les succès de Raonic et d'Eugenie Bouchard au cours des dernières années. Auger-Aliassime occupe le 4e échelon mondial et Bianca Andreescu est classée 8e chez les filles.

« Nous avons Milos qui est au sommet de son art et qui a participé à la finale à Wimbledon, et il y a beaucoup d'excellents joueurs chez les juniors, a noté Shapovalov. J'espère qu'il y a déjà une autre génération encore plus jeune qui regarde Milos, qui nous regarde aussi, et qui rêve de nous rejoindre un jour. »

« Peut-être que nous aurons bientôt d'autres champions en grand chelem », a-t-il ajouté.

Shapovalov sait qu'il devra changer son jeu lorsqu'il affrontera l'élite de l'ATP à la Coupe Rogers.

En plus de Raonic et de Zverev, qui, à 19 ans, est devenu le plus jeune joueur depuis 2006 à s'insérer dans le top 30, la majorité des meilleurs joueurs au monde seront présents. Shapovalov pourrait même être opposé à son idole de jeunesse, Roger Federer.

« Je sais que ce sera complètement différent, a admis Shapovalov. Ce sera difficile, mais je vais devoir me concentrer sur chaque point et tout donner. »