NOUVELLES
14/07/2016 03:28 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

Ottawa resserre les règles de sécurité des bateaux de pêche

Le gouvernement fédéral modifie sa réglementation sur l'inspection des petits bateaux de pêche dans le but d'améliorer la sécurité dans cette industrie.

Un texte de Pierre Philippe LeBlanc

Les modifications portent notamment sur l'équipement de sécurité et la stabilité des bateaux. Le fédéral présente aussi de nouvelles procédures d'exploitation sécuritaire des bateaux, indique Suzie Rousseau, analyste politique au ministère des Transports du Canada.

« L'industrie de la pêche contribue dans une large mesure à l'économie dans un bon nombre de petites collectivités au Canada. Par contre, ce métier est encore l'une des professions les plus dangereuses au monde. Il y a eu beaucoup d'accidents dans les dernières années. Ceci contribue aux changements réglementaires », a expliqué Suzie Rousseau durant une entrevue accordée à l'émission Le réveil Nouveau-Brunswick, d'ICI Acadie.

Mm Rousseau précise que des bateaux de pêche ont été en cause dans 40 % des accidents maritimes de 2009 à 2013. En 2013 seulement, il y a eu 16 décès.

« Les propriétaires vont devoir développer des procédures en matière de sécurité, par exemple pour prévenir un incendie ou une explosion. Des exercices portant sur ces procédures vont être effectués pour être sûrs que l'équipage va être capable d'exécuter ces procédures », souligne Mme Rousseau.

En février dernier, à la suite d'un vaste exercice de consultation, le ministère a proposé de nouvelles normes touchant 20 000 bateaux. Le ministre Marc Garneau a annoncé, mercredi, la modification du règlement. Les pêcheurs disposent d'un an pour se conformer aux changements.

Suzie Rousseau ajoute que le ministère va informer les pêcheurs des changements, par exemple en publiant un bulletin de la sécurité des navires. Les pêcheurs peuvent aussi se renseigner en communiquant avec le bureau local ou régional du ministère.

Les nouvelles mesures concernent les bateaux de pêche canadiens mesurant au plus 24,4 mètres et qui ont une jauge brute d'au plus 150 tonneaux.