NOUVELLES
14/07/2016 11:58 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

Nouvelles mises à pied chez Enercon

Des travailleurs d'Enercon à Matane seront licenciés vendredi et la semaine prochaine. Toutefois, la direction refuse de préciser combien de personnes seront mises à pied sur les 26 qui sont encore au travail.

Un texte de Jean-François Deschênes

L'usine de fabrication de pièces d'éoliennes, qui a déjà engagé près de 150 travailleurs, est en train de terminer un contrat destiné à la Nouvelle-Écosse.

La gestionnaire au développement des affaires pour Enercon, Eva Lotta Schmidt, explique que le constructeur allemand n'a pas été retenu lors du dernier appel d'offres d'Hydro-Québec et cherche donc de nouveaux projets.

Mme Schmidt précise que l'avenir de l'usine de Matane dépend des exportations. « On est vraiment en attente de nouveaux contrats, on travaille fort là-dessus dans différentes provinces », dit-elle.

Les derniers employés travaillent à assembler des modules électroniques destinés aux éoliennes. L'usine inaugurée il y a tout juste cinq ans, fabriquait aussi des tours en béton.

D'après les informations d'Élise Thivierge