NOUVELLES
14/07/2016 01:41 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

Mer de Chine: Pékin promet une "réponse déterminée" en cas de "provocation"

Pékin a promis jeudi une "réponse déterminée" à tout "acte de provocation" en mer de Chine méridionale, deux jours après une sentence arbitrale s'opposant aux revendications territoriales chinoises dans cette zone disputée.

"Si quelqu'un souhaite mener un acte de provocation contre les intérêts de sécurité chinois sur la base de cette sentence, la Chine répondra de façon déterminée", a déclaré Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d'un point-presse.

Pékin revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, au grand dam d'autres pays riverains aux prétentions rivales: Philippines, Vietnam, Malaisie, et Brunei.

Dans sa décision annoncée mardi, la Cour permanente d'arbitrage (CPA) de La Haye a jugé que la Chine "a violé les droits souverains des Philippines", que des navires des garde-côtes chinois ont commis des "actes illicites" et que des zones revendiquées par Pékin "sont comprises" dans les eaux philippines.

Le porte-parole chinois a jugé le tribunal "illégal", soulignant que la sentence "n'aura aucun effet sur la politique de la Chine".

Les tensions militaires sont déjà montées d'un cran.

Pékin a lancé la semaine dernière des exercices navals dans le nord de la mer de Chine méridionale tandis que la marine américaine dans le Pacifique a annoncé le déploiement d'un porte-avions pour renforcer la "sécurité".

Washington a dit à plusieurs reprises qu'il ne prenait pas position dans ces contentieux maritimes, mais l'US Navy a envoyé ces derniers mois des navires de guerre croiser dans les eaux disputées et des avions militaires survoler la zone.

ehl/rap