NOUVELLES
14/07/2016 13:17 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

Les revenus et les résultats de Sportscene reculent au 3e trimestre

MONTRÉAL — L'absence du Canadien de Montréal dans les séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey a nui à la chaîne de restaurants La Cage - Brasserie sportive ce printemps, mais cette dernière a estimé s'en être mieux tirée grâce à son récent repositionnement.

Le Groupe Sportscene (TSXV:SPS.A), qui exploite les restaurants anciennement connus sous le nom de La Cage aux sports, a affiché jeudi une perte nette de 346 000 $ pour son plus récent trimestre, clos le 29 mai. Ce résultat se comparait à un bénéfice net de 214 000 $ pour la même période un an plus tôt.

La perte par action du troisième trimestre s'est chiffrée à 8 cents, comparativement à un bénéfice par action de 5 cents pour la même période en 2015.

Mais la société montréalaise s'est malgré tout dite satisfaite de ses résultats financiers et de l'achalandage dans ses établissements et elle a souligné la hausse des ventes dans ses restaurants ouverts depuis au moins un an — sans toutefois dévoiler de chiffres à leur sujet.

Les revenus d'ensemble du Groupe Sportscene ont pour leur part reculé à 19,9 millions $ au plus récent trimestre, diminuant de 8,2 pour cent par rapport à ceux de 21,7 millions $ affichés à la même période l'an dernier. L'entreprise a essentiellement attribué cette baisse au fait que son réseau comptait deux restaurants de moins que l'an dernier, ainsi qu'à la baisse des ventes de ses produits en épicerie.

La chaîne de restaurants de Sportscene a entrepris l'an dernier un repositionnement qui l'a vu apporter un certain nombre de changements à son menu, en plus de modifier sa bannière.

Les résultats de la transformation semblent satisfaire la direction de l'entreprise. «Le fait que (les résultats du troisième trimestre) aient été réalisés dans un contexte sportif moins favorable que l'année précédente tend à démontrer que le repositionnement de La Cage a pour effet d'atténuer le cycle saisonnier et sportif des ventes du réseau en diminuant l'importance relative du volet 'événementiel' au bénéfice du volet 'restauration'», a expliqué l'entreprise dans un communiqué.

«Si l'on exclut la hausse des investissements alloués au repositionnement, il importe de souligner que les restaurants La Cage ont affiché une amélioration significative de leur rentabilité», a soutenu le président et chef de la direction de Sportscene, Jean Bédard.

Le succès remporté par le repositionnement jusqu'à présent a en outre convaincu Sportscene d'accélérer la modernisation de son réseau, ce qui entraînera des modifications à sa structure financière et à ses stratégies de financement, a indiqué l'entreprise.

Le Groupe Sportscene exploite depuis 1984 sa chaîne de restos-bars à vocation sportive, qui comptait 49 établissements, tous au Québec, à la fin du troisième trimestre.