NOUVELLES
14/07/2016 12:38 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

Les Jeux équestres mondiaux 2018 en péril faute de subvention du Canada

La tenue des Jeux équestres mondiaux en 2018 au Québec est mise en péril par le refus du gouvernement canadien de subventionner leur organisation, a annoncé le gouvernement jeudi.

Pour boucler son budget de 95 millions de dollars canadiens (66 millions d'euros), le comité organisateur recherche encore 40 millions de dollars, avait indiqué il y a un mois le président par intérim, Rosaire Houde.

Si, à la mi-juillet, les fonds nécessaires ne sont pas confirmés, "ça va être difficile" de maintenir l'organisation des JEM au Canada, avait-il prévenu.

Or, en début de semaine, "le gouvernement du Canada a informé le comité organisateur des Jeux équestres mondiaux de 2018 qu'il ne financerait pas la présentation de ces jeux", a indiqué à l'AFP une porte-parole du ministère fédéral du Patrimoine qui chapeaute notamment le sport.

Une telle décision a été prise car "la viabilité financière de ce projet soulève des inquiétudes" en raison notamment du manque de participation du secteur privé, a ajouté le ministère dans un courriel.

Les deux tiers du budget (66,6 millions de dollars) doivent provenir de sponsors, selon le plan d'affaires présenté à Ottawa, mais "à ce jour, le secteur privé n'a confirmé aucune contribution, pas plus qu'un endosseur en cas de déficit", regrette Patrimoine Canada.

Face à cette situation, les organisateurs sont actuellement en discussion avec la Fédération équestre internationale (FEI) afin de maintenir ou non l'organisation des Jeux 2018 au Canada, a indiqué à Radio-Canada M. Houde.

sab/dmk