NOUVELLES
14/07/2016 08:45 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

Les Bourses européennes repartent en hausse malgré le statu quo de la Banque d'Angleterre

A l'exception de la place de Londres, les Bourses européennes sont reparties à la hausse jeudi, peu impactées par le statu quo de la Banque d'Angleterre et stimulées par la bonne forme de Wall Street, qui continue d'évoluer à des niveaux sans précédent.

Seule la place britannique a souffert de la décision surprise de la Banque d'Angleterre (BoE) de maintenir son principal taux d'intérêt inchangé.

"Les marchés actions, en particulier le FTSE 100, avaient ignoré les risques associés au Brexit en espérant une réponse des banques centrales. La décision de la BoE de maintenir le statu quo pourrait représenter un tournant de ce point de vue", a commenté Jasper Lawler, analyste de CMC Markets.

Le rebond sur les autres marchés "réside dans le fait que les investisseurs considèrent que la crise qui résulte du Brexit est tout d'abord d'ordre politique avant d'être économique", a remarqué John Plassard, de Mirabaud Securities.

Wall Street évoluait dans la matinée à des niveaux sans précédent après de bons indicateurs sur les prix à la production et sur les inscriptions hebdomadaires au chômage.

L'Eurostoxx 50 a gagné 1,26%.

La Bourse de Paris a grimpé de 1,16% à 4.385,52 points, à l'issue d'une sixième séance de hausse consécutive.

A Londres, l'indice FTSE-100 a glissé de 0,24%, à 6.654,47 points, l'inaction de la BoE decevant les investisseurs.

L'indice Dax de la Bourse de Francfort a lui avancé d'un solide 1,39% à 10.068,30 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes progressait de 0,91% à 20.562,03 points.

bur-hse/eb/pjl