NOUVELLES
14/07/2016 07:35 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

Les Américains dominent la première journée de l'Omnium britannique

L'Américain Patrick Reed a joué 66, retranchant cinq coups à la normale lors de la première journée pour prendre la tête de l'Omnium britannique.

Ses compatriotes Justin Thomas, Steve Stricker et Billy Horschel suivent à un coup derrière.

Reed a signé, par une journée magnifique, un aigle au troisième trou, une normale quatre. Il a envoyé sa balle dans la coupe à partir de 139 verges. Le Texan de 25 ans a commis deux bogueys, mais il a aussi récolté cinq oiselets, dont trois, en quatre trous, tout de suite après son aigle.

Depuis 1962 et la victoire d'Arnold Palmer, l'Omnium britannique a toujours été remporté par un Américain lorsque l'épreuve est disputée au Royal Troon. Il s'agit de six victoires d'affilée à ce club. 

« J'ai entendu ça, mais dans le fond ça ne veut rien dire, vu le niveau de la compétition, a commenté Reed. Il faut être très solide et respecter son plan de jeu. »

Les favoris sont Jason Day, Dustin Johnson, Jordan Spieth et Rory McIlroy. L'un d'entre eux a gagné six des huit derniers tournois majeurs.

McIlroy a bien débuté en jouant 69. Il a connu une séquence de quatre oiselets en cinq trous, à partir du quatrième. Il est en quête d'un cinquième grand titre.

Spieth a inscrit la normale, avec trois oiselets et autant de bogueys. Day a légèrement peiné avec un 73, tandis que Johnson commencera à jouer en après-midi.