NOUVELLES
14/07/2016 13:59 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

Le chef de la marine américaine se rendra en Chine, malgré les tensions

Le chef de la marine américaine sera à partir de dimanche en Chine pour rencontrer notamment son homologue chinois, dans un contexte de tensions exacerbées par les conflits territoriaux en mer de Chine, selon un communiqué de l'US Navy jeudi.

L'amiral John Richardson sera en Chine du dimanche 17 au mercredi 20 juillet et rencontrera notamment son homologue chinois Wu Shengli. Il se rendra à Pékin et dans le port de Qingdao, pour visiter une école de sous-mariniers et le porte-avions chinois Liaoning.

Furieuse après le jugement d'une cour internationale invalidant ses prétentions territoriales dans cette zone stratégique pour le commerce mondial, la Chine a promis une réponse "déterminée" en cas de "provocation" dans cette zone.

Les Etats-Unis, opposés à tout passage de la force de la Chine face à ses voisins, maintiennent en permanence des navires militaires dans la région.

Ils ont mené depuis l'automne dernier trois opérations de "liberté de navigation", approchant des navires de guerre à moins de 12 milles nautiques d'îlots artificiellement agrandis par Pékin en mer de Chine méridionale, pour bien montrer qu'ils ne reconnaissent pas ses prétentions territoriales.

Ils se sont plaints à plusieurs reprises que des avions chinois se soient approchés de manière "dangereuse" d'avions américains dans la région.

Mais malgré la montée des tensions, les marins américains et chinois ont veillé ces derniers temps à maintenir de nombreuses relations de militaire à militaire.

Les marins veulent limiter au maximum les risques de malentendus dans les situations tendues.

La Chine a été invitée à participer à l'exercice maritime Rimpac, organisé par les Américains en ce moment entre Hawaï et la Californie.

lby/sha