NOUVELLES
13/07/2016 23:20 EDT | Actualisé 14/07/2017 01:12 EDT

Le chef de la diplomatie française veut un partenaire britannique "crédible et fiable"

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a déclaré jeudi ne pas être inquiet de la nomination de Boris Johnson à la tête de la diplomatie britannique, tout en soulignant avoir besoin d'un partenaire "clair, crédible et fiable".

"Je n'ai pas du tout d'inquiétude à l'égard de Boris Johnson, mais vous savez bien quel est son style, sa méthode", a déclaré Jean-Marc Ayrault sur la radio Europe 1, en ajoutant que le meneur des pro-Brexit avait "beaucoup menti" dans la campagne.

Le choix de la nouvelle Première ministre britannique Theresa May de lui confier le ministère des Affaires étrangères est, selon le chef de la diplomatie française, "révélateur de la crise politique britannique issue du vote britannique."

Maintenant, "il ne s'agit pas d'en rester là", a-t-il poursuivi. Il faut "se mettre dans les conditions les meilleures pour que la sortie de l'Union européenne par la Grande-Bretagne se fasse dans les bonnes conditions."

Et, pour cela, "j'ai besoin d'un partenaire avec lequel on puisse négocier, qui soit clair, crédible et fiable", a déclaré le ministre socialiste, dont le style austère contraste fortement avec celui de l'ancien maire de Londres, un conservateur excentrique et parfois outrancier.

Boris Johnson, 52 ans, que beaucoup pensaient grillé après son refus de briguer le poste de Premier ministre, a été nommé mercredi soir à la tête du Foreign Office. Mais il ne sera pas directement en charge des négociations avec l'UE, Theresa May ayant nommé l'ancien secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, David Davis, 67 ans, ministre du Brexit.

"Celui-là, je ne le connais pas", a juste commenté Jean-Marc Ayrault.

chp/cr