NOUVELLES
14/07/2016 11:29 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

La médaillée olympique Priscilla Lopes-Schliep prend sa retraite

Priscilla Lopes-Schliep a gagné des médailles aux Jeux olympiques et aux Championnats mondiaux et elle a vu son nom au sommet de l'échelle mondiale. Mais ce dont elle va s'ennuyer le plus est le moment avant le coup de pistolet, quand la foule devient silencieuse.

« Quand je regarde la piste et que je sais que je suis prête, a-t-elle raconté. Tout le monde pense que j'avais un comportement agressif, mais c'était plutôt mon intensité. C'est un moment spécial. Et quand vous entendez le coup de départ et que vous commencez à courir, vous n'entendez plus rien. Vous êtes tellement concentrés, chaque haie arrive tellement vite. C'est une sensation spéciale. »

La spécialiste du 100 mètres haies originaire de Whitby, en Ontario, a annoncé jeudi qu'elle prenait sa retraite du sport.

Lopes-Schliep aura connu la gloire olympique en gagnant le bronze aux Jeux de Pékin en 2008 -- la seule médaille canadienne en athlétisme à ces jeux. Elle a aussi remporté l'argent aux Championnats mondiaux d'athlétisme en 2009.

Elle a connu sa meilleure saison en 2010, quand elle a été invaincue en 12 courses, héritant du premier rang mondial et terminant son été en remportant la couronne de la prestigieuse Ligue de diamant.

Âgée de 33 ans, Lopes-Schliep avait annoncé l'automne dernier qu'elle faisait la transition vers le bobsleigh, comme freineur pour la double championne olympique Kaillie Humphries.

Elle s'est rendue à Calgary à quelques reprises au cours de l'hiver pour s'entraîner avec Humphries, mais elle a décidé d'abandonner l'aventure en partie en raison du manque d'installations d'entraînement de qualité près de son domicile au Nebraska.