NOUVELLES
14/07/2016 09:13 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

La banque JPMorgan Chase surpasse les attentes des analystes au 2e trimestre

NEW YORK — La banque américaine JPMorgan Chase a affiché jeudi de solides résultats financiers pour son deuxième trimestre, ce qu'elle a notamment attribué à une hausse de ses revenus de courtage et à une réduction de ses dépenses.

JPMorgan a fait état d'une augmentation de son portefeuille de prêts au cours du trimestre, en raison de la croissance de la demande de la part des consommateurs et des entreprises — ce que des analystes ont perçu comme des signes de l'amélioration de l'économie américaine.

La plus grande banque du pays au chapitre des actifs et des revenus a engrangé un bénéfice de 5,67 milliards $ US après les paiements aux actionnaires privilégiés. Cela représente une légère baisse par rapport au profit de 5,78 milliards $ US de la même période l'an dernier.

Le bénéfice par action s'est établi à 1,55 $ US, comparativement à 1,54 $ US l'an dernier, le nombre d'actions en circulation ayant diminué depuis un an.

Le résultat de JPMorgan a surpassé les attentes des analystes de Wall Street. Ceux-ci visaient un bénéfice de 1,42 $ US par action, selon les prévisions recueillies par FactSet.

Les revenus ont avancé à 25,21 milliards $ US, en regard de ceux de 24,53 milliards $ US un an plus tôt.

Les deux plus grandes divisions, celle des services bancaires aux consommateurs et des services aux entreprises, ont toutes deux affiché de solides croissances. Au sein des services de banque d'investissement, la division de courtage de JPMorgan a particulièrement bien fait. Les revenus y ont progressé de 13 pour cent par rapport à l'an dernier, pour atteindre 6,5 milliards $ US. Les revenus de courtage à revenus fixes ont bondi de 35 pour cent, tandis que les revenus des opérations sur actions ont grimpé de deux pour cent. 

JPMorgan Chase a annoncé cette semaine qu'elle offrirait des augmentations de salaire à 18 000 de ses employés, faisant passer son salaire minimum à une fourchette d'entre 12 $ US et 16,50 $ US par heure, comparativement à l'actuel minimum de 10,15 $ US par heure.

JPMorgan est la première des grandes banques américaines à dévoiler ses résultats trimestriels. Citigroup et Wells Fargo suivront, vendredi, tandis que Goldman Sachs, Morgan Stanley et Bank of America le feront la semaine prochaine.