NOUVELLES
14/07/2016 03:02 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

JO-2016 - Cyclisme: les "grands" du Tour à Rio

La course sur route des jeux Olympiques de Rio ressemblera le 6 août à une vingt-deuxième étape du Tour de France, tant le parcours olympique concerne les coureurs en lutte dans la Grande Boucle.

Du Britannique Chris Froome au Colombien Nairo Quintana, les grimpeurs sont avantagés par le circuit de Rio, très exigeant en raison des ascensions répétées de côtes sélectives. Mais il faut aussi savoir descendre et attaquer, soit l'exact profil de l'Italien Vincenzo Nibali et de l'Espagnol Alejandro Valverde, deux favoris logiques pour succéder au Kazakh Alexandre Vinokourov, désormais retraité.

Rigoberto Uran, qui s'était satisfait de la médaille d'argent à Londres voici quatre ans, mène encore une forte sélection colombienne (avec Quintana, Chaves, Henao et Lopez). A Rio, les grimpeurs venus des Andes sont appelés à jouer les premiers rôles sur le parcours qui visite, dès le premier jour des compétitions olympiques, la grande cité carioca.

Dans la course dames, la championne du monde, la Britannique Lizzie Armitstead, deuxième à Londres derrière la Néerlandaise Marianne Vos, vise le titre. En quatre ans, le rapport des forces a changé au bénéfice de l'Anglaise, même si Vos, sacrée en 2008 sur la piste, reste capable de tous les exploits.

- Wiggins en piste -

La piste, qui réunit dix des dix-huit titres mis en jeu, reste la discipline phare du cyclisme. Avec au sommet de l'Olympe, l'épreuve de la vitesse individuelle confisquée par les Britanniques à Pékin (Hoy) et à Londres (Kenny). Médaillé d'argent en 2008 et d'or en 2012, Jason Kenny s'inscrit en favori, d'autant qu'il a reconquis le titre mondial en début d'année.

Dans l'opposition consistante (Glaetzer, Botticher, Dmitriev), le Français Grégory Baugé représente une inconnue. Quatre fois champion du monde mais en demi-teinte depuis plus d'un an, le "Tigre" a tout misé sur le rendez-vous de Rio, quatre ans après sa désillusion londonienne (2e).

Les pistards britanniques, dominateurs en 2012 -sept titres sur dix !-, ont perdu Chris Hoy et Victoria Pendleton, deux de leurs leaders. Mais ils ont récupéré le vainqueur du Tour 2012, Bradley Wiggins, dans le quatuor de la poursuite par équipes. S'il gagne à Rio, "Wiggo" complètera sa collection d'une cinquième médaille d'or. Tout près du score de Hoy (6), le sportif britannique le plus titré de l'histoire des JO.

Dans les autres disciplines (VTT, BMX), les regards se porteront avant tout sur le duel attendu dans l'épreuve de cross-country VTT entre le champion du monde en titre, le Suisse Nino Schurter, et le double champion olympique (2004 et 2008), le Français Julien Absalon. A Londres, tous deux avaient été surpris par le Tchèque Jaroslav Kulhavy, qui revient en forme au bon moment.

Dans cette épreuve, qui sera disputée le dernier jour des JO, l'attraction pourrait venir d'un coureur en vedette sur le Tour. Le champion du monde sur route, le Slovaque Peter Sagan, est très tenté de venir au Brésil avec son VTT.

jm/pga/pel