NOUVELLES
14/07/2016 06:45 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

Hydrocarbures Anticosti a tout ce qu'il faut pour cet été, dit Dominique Anglade

MUNICH — Hydrocarbures Anticosti dispose de toutes les ressources financières pour effectuer ses travaux de forage prévus cet été, a déclaré jeudi la ministre de l'Économie Dominique Anglade.

Mme Anglade participe cette semaine à une mission du premier ministre Philippe Couillard, en Europe.

Lors d'un point de presse, Mme Anglade est demeurée réservée dans ses commentaires, en raison du recours judiciaire d'un des partenaires du gouvernement dans le projet.

Pétrolia soutient qu'une filiale d'une société d'État, Ressources Québec (RQ), n'a pas versé sa part de financement pour le programme de cet été sur l'île d'Anticosti, dans l'estuaire du Saint-Laurent.

Aux côtés de la ministre dans la capitale bavaroise, le président-directeur général d'Investissment Québec, à qui RQ est affilié, a déclaré que le tribunal a ordonné aux parties de discuter de l'adoption d'un budget d'ici la semaine prochaine.

Pierre Gabriel Côté a affirmé que les délais actuels dans l'adoption n'étaient pas les premiers.

Selon Mme Anglade, Hydrocarbures Anticosti a néanmoins tous les fonds nécessaires, malgré la menace de licenciements de Pétrolia en raison du manque de liquidités.

«Alors oui, à notre connaissance, ils ont les moyens de le faire, a-t-elle dit. Mais cela dit, vous savez que nous sommes devant les tribunaux. Il y a une injonction qui fait en sorte que le conseil d'administration a une semaine pour s'entendre.»

Le cabinet de M. Couillard a fait savoir qu'il ne commenterait pas la situation du projet d'Anticosti, envers lequel il a exprimé son opposition répétée.