NOUVELLES
14/07/2016 00:42 EDT | Actualisé 14/07/2017 01:12 EDT

Grand Prix d'Allemagne - Marquez et Honda pour une récidive

L'Espagnol Marc Marquez, vainqueur des trois précédentes éditions et Honda, lauréat des six dernières, tenteront de prolonger ces belles séries dimanche lors du Grand Prix d'Allemagne, qui marque la mi-saison du Championnat du monde de vitesse motocycliste.

Deuxième à Assen, aux Pays-Bas, derrière l'étonnant australien Jack Miller qui signait son premier succès en MotoGP, Marquez avait fait la bonne opération de ce week-end pluvieux et tumultueux. Ce résultat lui permet de devancer de 24 points Jorge Lorenzo au classement, seulement 10e du Grand Prix des Pays-Bas et de 42 points Valentino Rossi victime d'une chute alors qu'il menait seul la course.

Les pilotes Yamaha, forcément déçus par leur week-end en mer du Nord ont de nouvelles raisons de s'inquiéter: Marquez a gagné toutes les courses qu'il a disputées sur le circuit allemand depuis 2010... que ce soit en MotoGP, en Moto2 ou en 125 cc. Son coéquipier Dani Pedrosa n'est pas en reste puisque victorieux également à six reprises, quatre fois en MotoGP (2012, 2011, 2010 et 2007) et deux fois en 250 cc (2005 et 2004).

- Comme un anneau de "dirt track"

"J'aime ce circuit car il a beaucoup de virages à gauche, un peu comme en +dirt track+ (spécialité disputée sur terre où il excelle également, ndlr), a commenté Marquez.

Situé à une centaine de kilomètres de Dresde, dans l'est de l'Allemagne, le Sachsenring a la particularité d'être le plus court de la saison (3,67 km) et de posséder dix virages rapides à gauche pour trois lents à droite.

"Nous avons dû concevoir de nouvelles gommes pour cette piste", a expliqué Piero Taramasso, manager deux roues chez Michelin Motorsport. "Pour la première fois de la saison, nous allons associer pneu avant et pneu arrière asymétriques", a-t-il expliqué.

Même s'il est loin au classement général, pointé à la 13e place, Jack Miller pourrait de nouveau faire parler de lui ce week-end si les conditions météo le permettent, comme au Pays-Bas... Le fait de piloter une Honda d'usine devrait également le favoriser.

Côté Ducati, "le circuit n'est pas idéal pour nos Desmosedici", a confié Andrea Dovizioso. "Cela nous oblige à rester poignée entrouverte sur nos Ducati dans les virages à gauche et la moto n'est pas parfaite dans ces conditions", a-t-il dit.

Ces motos, semblent néanmoins avoir progressé, au vu de leur comportement à Assen il y a trois semaines, un tracé qui ne leur convenait pas beaucoup ces dernières années.

En Moto2, le champion du monde en titre, le Français Johann Zarco (Kalex) et celui qui rêve d'être son successeur, l'Espagnol Alex Rins (Kalex), sont au coude à coude avec le même nombre de points. L'an passé ils avaient terminé sur le podium du circuit allemand à un souffle du vainqueur, le Belge Xavier Simeon.

Enfin en Moto3, le Sud-Africain Brad Binder (KTM) aura pour mission d'effacer sa contre-performance enregistrée au Pays-Bas. Malgré sa 12e place, il conserve la tête du championnat avec une confortable avance de 48 points sur l'Espagnol Jorge Navarro.

syd/rg