NOUVELLES
14/07/2016 13:07 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

Des messages d'unité aux funérailles de Philando Castile au Minnesota

ST. PAUL, Minn. — Les funérailles de Philando Castile, l'Afro-Américain dont la mort aux mains d'un policier a provoqué des manifestations un peu partout aux États-Unis, ont été célébrées au Minnesota, jeudi.

Le 6 juillet, Philando Castile, âgé de 32 ans, a été abattu par un policier lors d'un contrôle routier en banlieue de St. Paul. Sa compagne a filmé son corps ensanglanté et inerte, alors que l'agent du service de police de St. Anthony le tenait toujours en joue — une vidéo qui a fait les manchette et attisé les tensions aux États-Unis entre la communauté noire et les forces policières.

Quelque 1500 personnes, dont le gouverneur du Minnesota, Mark Dayton, se sont réunies à la cathédrale de St. Paul pour dire un dernier adieu à Philando Castile. Son cercueil blanc a quitté les lieux à bord d'une calèche tirée par des chevaux, tandis que des gens endeuillés brandissaient des pancartes où l'on pouvait lire «Unissons-nous pour Philando».

Durant l'éloge funèbre, le révérend Steve Daniels Jr, de l'église baptiste missionnaire Shiloh, s'est dit reconnaissant envers le travail des policiers, mais a déploré que le profilage racial demeure un enjeu.

La cérémonie devait être axée sur le maintien de la paix, la justice et la réconciliation.