NOUVELLES
14/07/2016 16:43 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

Des élus du Canada ont exprimé leur indignation en lien avec le drame de Nice

MONTRÉAL — Des élus du Canada n'ont pas tardé à réagir au drame survenu à Nice, en France.

Fidèle à ses habitudes, le premier ministre Justin Trudeau s'est exprimé en ligne.

Sur son compte Twitter, il a écrit que «les Canadiens sont bouleversés par l'attentat».

Puis, il a noté que la sympathie des gens d'ici «va aux victimes».

Enfin, M. Trudeau a conclu en faisant valoir que les Canadiens sont solidaires à l'égard des Français.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a aussi rapidement réagi.

Par voie de communiqué, il a exprimé sa «profonde tristesse» et il s'est engagé à ce que les drapeaux français soient mis en berne au balcon de l'hôtel de ville de la métropole.

Il s'est dit à la fois «choqué et consterné» par tant de «violence insensée».

MM. Trudeau et Coderre faisaient ainsi allusion à la tragédie survenue durant les célébrations de la Fête nationale à Nice.

Durant la soirée de jeudi, un camion y a foncé dans la foule.

Divers responsables politiques ont indiqué que pas moins de 75 personnes avaient péri et qu'une cinquantaine d'autres avaient été blessées.