NOUVELLES
14/07/2016 04:24 EDT | Actualisé 14/07/2016 04:25 EDT

Le congrès du Parti républicain pourrait donner lieu à des actes violents

The main stage on the convention floor at the Quicken Loans Arena in downtown Cleveland, Ohio, is prepared for the upcoming Republican National Convention, as workers stand in a man lift on Wednesday, July 13, 2016. (AP Photo/Gene J. Puskar)
ASSOCIATED PRESS
The main stage on the convention floor at the Quicken Loans Arena in downtown Cleveland, Ohio, is prepared for the upcoming Republican National Convention, as workers stand in a man lift on Wednesday, July 13, 2016. (AP Photo/Gene J. Puskar)

Les responsables de la sécurité nationale aux États-Unis ont exprimé de l'inquiétude, jeudi, concernant la violence qui pourrait survenir durant le congrès national du Parti républicain à Cleveland, en Ohio, alors que le pays est aux prises avec de vives tensions en raison des deux Afro-Américains abattus par la police en Louisiane et au Minnesota ainsi que des cinq policiers tués à Dallas.

Durant un témoignage devant le Congrès américain, le secrétaire à la Sécurité intérieure, Jeh Johnson, a dit craindre que les manifestations à l'extérieur de la salle où se déroulera le rassemblement ne dégénèrent. Il a informé les législateurs qu'environ 4000 employés du gouvernement seraient sur place afin d'assurer la sécurité des participants et du public.

M. Johnson a souligné qu'il était légal en Ohio de se promener avec une arme visible.

Le secrétaire a annoncé qu'il se rendrait à Cleveland vendredi afin d'inspecter les mesures de sécurité mises en place pour le congrès républicain, qui se déroulera du 18 au 21 juillet.

Jeh Johnson a indiqué qu'il ferait de même pour le congrès national du Parti démocrate, qui aura lieu du 25 au 28 juillet à Philadelphie.

Le directeur du FBI, James Comey, a pour sa part révélé que des centaines de ses employés se concentreraient sur l'évaluation des risques liés à des groupes souhaitant commettre des attentats terroristes en sol américain.

M. Johnson a précisé que ses collaborateurs et lui se préparaient en prévision des deux congrès depuis plus d'un an.

VOIR AUSSI:

Galerie photo Les polémiques de Donald Trump en campagne Voyez les images


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter