NOUVELLES
14/07/2016 14:38 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

Brésil: Rodrigo Maia est élu président de la Chambre des députés

RIO DE JANEIRO — La chambre basse du Congrès brésilien a élu le député conservateur Rodrigo Maia en tant que son nouveau président, jeudi.

Rodrigo Maia a récolté 285 voix contre 170 pour Rogerio Rosso, qui disposait d'un plus grand appui du président brésilien par intérim, Michel Temer, et de l'ex-président de la Chambre des députés, Eduardo Cunha.

Soupçonné de corruption, M. Cunha avait mené les efforts de destitution à l'encontre de la présidente Dilma Rousseff et il comptait sur Rogerio Rosso pour éviter de perdre son siège au Congrès.

Le procès de destitution de Dilma Rousseff devrait s'ouvrir au mois d'août, après les Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

M. Maia était appuyé par des opposants de Mme Rousseff, mais aussi par certains de ses alliés qui craignaient qu'une victoire de Rogerio Rosso permette à Eduardo Cunha de garder le poste sous son emprise.

Le président par intérim, Michel Temer, s'est dit heureux de l'élection de M. Maia. Pourtant, il lui avait récemment préféré un allié de M. Cunha pour diriger sa coalition dans la chambre basse.

Dans son premier discours en tant que président de la Chambre des députés, Rodrigo Maia s'est engagé à favoriser l'adoption de ce que Michel Temer qualifie de «mesures impopulaires». Bien que le président du Brésil n'ait toujours pas précisé leur nature, ses alliés martèlent que le pays doit couper dans les programmes sociaux, réformer le régime de pensions et réviser les lois du travail afin de relancer l'économie.

Le produit intérieur brut du Brésil a reculé de près de quatre pour cent l'an dernier et il devrait chuter d'un autre cinq pour cent en 2016, selon les prévisions de la banque centrale.

«Nous sommes ici pour voter sur ce qui est urgent. Certaines mesures pourraient être impopulaires à court terme, mais avec celles-ci, le Brésil pourra se porter mieux d'ici cinq ans», a déclaré Rodrigo Maia, dont le mandat prendra fin en février.