NOUVELLES
14/07/2016 18:20 EDT | Actualisé 15/07/2017 01:12 EDT

Attentat en France: l'état d'urgence sera prolongé de trois mois (Hollande)

Le président français François Hollande a annoncé vendredi la prolongation de trois mois de l'état d'urgence, qui devait initialement s'achever le 26 juillet, après l'attentat meurtrier de Nice (sud-est) qui a tué au moins 77 personnes.

"J'ai décidé que l'état d'urgence, qui devait prendre fin le 26 juillet, sera prolongé de trois mois", a-t-il déclaré lors d'une allocution télévisée. "Un projet de loi sera soumis au Parlement d'ici la semaine prochaine", a-t-il précisé.

Lors de son interview du 14 juillet, une dizaine d'heures plus tôt, le président avait confirmé son intention initiale de ne pas prolonger l'état d'urgence au-delà du 26 juillet.

Décrété par le chef de l'Etat dans la foulée des attentats du 13 novembre à Paris, qui ont fait 130 morts, le régime d'exception de l'état d'urgence a été prolongé trois fois, en novembre, février et mai.

La dernière prolongation, le 19 mai, avait été de deux mois, contre trois mois les fois précédentes, pour assurer la sécurité de l'Euro-2016 de football et du Tour de France de cyclisme.

Une loi adoptée en mais devait permettre ensuite de renforcer l'arsenal policier et judiciaire dans la lutte contre le terrorisme.

Cette loi, "ce n'est pas une transposition de l'état d'urgence, mais c'est un outil qui permet de se passer de l'état d'urgence", avait alors expliqué le rapporteur socialiste du texte à l'Assemblée nationale, Pascal Popelin.

ha-gd-glr-frd/cam/chp/gkg