Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Incapable de s'entendre avec Stéphane Gendron, Martin Pouliot est congédié par Énergie

L'aventure de Martin Pouliot à la radio Énergie de Québec n'aura pas duré longtemps.

Le coanimateur de l'émission Gendron-Pouliot a annoncé mercredi qu'on ne l'entendrait plus sur les ondes du 98,9.

«Énergie, c'est fini...» s'est-il contenté d'écrire sur sa page Facebook.

L'animateur déchu a confié au Journal de Québec que des frictions avec Stéphane Gendron avaient mené à son congédiement.

«Ça faisait depuis le début qu’il y avait des tensions entre Stéphane et moi et ça ne s’améliorait pas vraiment», a-t-il affirmé au journal.

Une question qui dérange

La situation a dégénéré après une entrevue avec Maxime Bernier, candidat à la chefferie du Parti conservateur du Canada. Martin Pouliot lui a posé une question sur l'affaire Julie Couillard qui a grandement déplu à son coanimateur.

Stéphane Gendron est ensuite revenu sur la question en ondes, en s'excusant à Maxime Bernier pour la question. «Ce n'était pas l'angle de l'entrevue que je voulais donner, mais malheureusement, faire des entrevues à deux c'est ça qui arrive», lance-t-il.

«Martin! Sapristi! Je ne veux pas faire un scandale en ondes. Je pense qu’il y a un malaise.» — Stéphane Gendron à Gendron-Pouliot

Par la suite, Martin Pouliot a — de son propre aveu — «crié fort». Il a ensuite été renvoyé.

Le directeur général d'Énergie Québec Daniel Tremblay a confirmé au Journal de Québec qu'il avait mis fin à la relation d'emploi avec M. Pouliot.

Écoutez l'extrait en question ci-dessous:

VOIR AUSSI:

INOLTRE SU HUFFPOST

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.