NOUVELLES
13/07/2016 04:41 EDT | Actualisé 13/07/2016 04:47 EDT

Le Service canadien du renseignement de sécurité arrive sur Twitter

ljubaphoto via Getty Images
Smart Phone

Le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) a tweeté mercredi pour la première fois en invitant, avec humour, les utilisateurs du réseau social à le «suivre».

Reconnaissant que le SCRS se doit de recourir à «moyens modernes pour communiquer», son directeur Michel Coulombe a affirmé qu'il était «primordial que le public comprenne le rôle souvent difficile que le SCRS joue pour assurer la sécurité du Canada et des Canadiens».

«Même s’il n’est pas toujours facile de parler publiquement de la nature du travail de ses employés, poursuit-il, le SCRS veut être plus accessible et aider le public à mieux saisir son travail.»

Le Centre de la sécurité des télécommunications du gouvernement a profité de l'arrivée du SCRS sur Twitter pour lui tendre une perche au sujet de la cybersécurité.

Rappelons que le Service canadien du renseignement de sécurité est responsable «d’enquêter sur les activités qui pourraient constituer une menace pour la sécurité du Canada.»

VOIR AUSSI :