Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Votre chien (ou votre chat) a-t-il un nom original?

Les Montréalais sont inspirés quand vient le temps de nommer leurs animaux de compagnie. C'est ce qu'on constate en parcourant les permis de chiens et chats émis par les arrondissements. Voici les noms les plus populaires... et les moins.

Un texte de Roberto Rocha

Près de 11 000 noms uniques de chiens et plus de 4000 de chats ont été enregistrés auprès des autorités municipales de 2010 à 2015, certains plus conventionnels et d'autres plus étonnants.

Chiens : de Maya à Dolly-Parton

Parmi les noms de chiens les plus fréquents, on retrouve Maya, Maggie et Charlie. D'autres propriétaires ont été plus inspirés :

  • 514, un berger d'Anjou
  • Dolly-Parton, un chihuahua de l'arrondissement du Sud-Ouest
  • Trois Point Quatorze, un teckel du Plateau-Mont-Royal

FAITES VOS RECHERCHES À TRAVERS NOTRE BASE DE DONNÉES

Pour un meilleur aperçu sur votre appareil mobile, cliquez ici.

La Ville prévient qu'elle sera plus sévère dès cet été envers les propriétaires de chiens qui n'enregistrent pas leur bête, ce qui est pourtant obligatoire dans tous les arrondissements, depuis 2013.

Seulement 20 000 chiens ont un permis à Montréal, soit moins de 15 % des quelque 145 000 chiens estimés sur le territoire. L'amende imposée aux contrevenants est de 250 $.

Chats : Minou et Éric Lapointe

Pour les chats, l'enregistrement est obligatoire dans certains arrondissements seulement.

On retrouve parmi les chats montréalais qui ont un permis des noms aussi populaires pour les chiens, comme Charlie et Maya.

Charlotte et Minou sont également des noms fréquents pour les chats.

Certains sont plus originaux, c'est le cas de Proutprout Clayton de Montréal-Nord, E.T., un siamois d'Ahuntsic-Cartierville, ou encore d'Éric Lapointe, un chat domestique de l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension.

FAITES VOS RECHERCHES À TRAVERS NOTRE BASE DE DONNÉES

Pour un meilleur aperçu sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.