Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un Arabe israélien porté disparu après s'être infiltré dans la bande de Gaza (armée)

Un Arabe israélien est porté disparu après s'être infiltré mardi dans la bande de Gaza, enclave palestinienne dont l'accès est interdit aux ressortissants israéliens, a indiqué l'armée israélienne.

Les médias israéliens ont affirmé que l'homme avait escaladé la clôture frontalière entourant la bande de Gaza.

"Aujourd'hui un Israélien a été repéré alors qu'il passait d'Israël à la bande de Gaza. Cet incident fait l'objet d'une enquête", a indiqué une porte-parole militaire.

Elle a confirmé qu'il s'agissait d'un Arabe israélien, mais refusé de donner d'autres précisions.

Interrogé par l'AFP, un responsable du mouvement palestinien Hamas qui contrôle la bande de Gaza, s'est refusé à tout commentaire.

Israël interdit l'accès de la bande de Gaza de crainte que des Israéliens soient utilisés comme monnaie d'échange pour obtenir la libération de prisonniers palestiniens.

Le mouvement islamiste Hamas affirme détenir actuellement quatre Israéliens, dont deux soldats capturés durant la guerre de l'été 2014 et présumés morts.

L'Arabe israélien Hicham al-Sayed a disparu l'an dernier dans la bande de Gaza. Sa famille affirme qu'il souffre de schizophrénie. Un autre israélien, Avraham Mengistu, est également porté disparu depuis 2014. Sa famille affirme également qu'il est atteint de troubles mentaux.

Pour la libération d'un soldat israélien capturé par le Hamas en 2006 à la lisière de la bande de Gaza, Israël avait relâché plus de 1.000 détenus palestiniens en 2011.

jod/jlr/feb

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.