Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nexen met à pied 350 employés à la suite d'une explosion mortelle en janvier

L'entreprise Nexen Energy met à pied 350 employés après avoir abandonné l'idée de reprendre une partie des activités interrompues sur le site de Long Lake quand celui-ci a été endommagé par une explosion qui a fait deux morts en janvier.

L'entreprise avait alors arrêté la production d'une usine de traitement des produits pétroliers sur le site.

Nexen a conclu que des réparations à court terme à l'usine n'étaient pas possibles après avoir mené une enquête sur l'incident. Les installations donc été préparées pour l'hiver et aucune date pour la reprise des activités de traitement des produits pétroliers n'a été déterminée.

L'entreprise affirme que l'explosion est due à des travaux effectués à l'extérieur du cadre des activités permises.

Fuite sur un pipeline

Nexen a également terminé une enquête sur la fuite de 5 millions de litres de produits pétroliers d'un pipeline près de Fort McMurray l'an dernier.

L'entreprise a déterminé qu'une rupture du pipeline s'est produite le 11 juin 2015, environ un mois avant que la fuite ne soit découverte.

La rupture est due à un design du pipeline qui est incompatible avec les conditions propres au sol de tourbière où il est construit.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.