Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

LHJMQ: Les Tigres de Victoriaville se retrouvent également sans président

VICTORIAVILLE, Qc — Une semaine après le départ surprise de l'entraîneur-chef et directeur général Éric Veilleux pour une formation de la Ligue américaine, les Tigres de Victorivaille se retrouvent également sans président.

L'organisation a annoncé par voie de communiqué, mardi, que Johnny Izzi avait remis sa démission après deux ans à la barre de l'équipe. Selon ce qu'a appris l'hebdomadaire local, La Nouvelle, c'est plutôt les actionnaires de l'équipe qui lui auraient montré la porte de sortie.

Selon les informations du journal, il semble que les actionnaires étaient mécontents de la tournure des évènements des derniers mois.

Jusqu'à la nomination du successeur de M. Izzi, l'organisation sera gérée par le conseil d'administration, qui assure que «tout sera mis en œuvre pour assurer une bonne transition à la présidence ainsi que dans les postes laissés vacants lors des derniers jours».

Les Tigres traversent présentement une importante tempête, à quelques semaines du début du camp d'entraînement. Ironie du sort, il s'agira de la saison la plus importante de la carrière de Maxime Comtois, un des attaquants vedettes de la formation qui risque d'être sélectionné en première ronde lors du prochain repêchage de la Ligue nationale.

Depuis la fin de la campagne, le directeur général de la formation, Daniel Fréchette, a été forcé de laisser sa place en raison de la maladie, quelques semaines après avoir congédié l'entraîneur-chef Bruce Richardson.

Veilleux, qui avait succédé à Fréchette et à Richardson au mois de mai, a annoncé son départ la semaine dernière — avant même d'avoir dirigé un seul match — pour se joindre au club-école de l'Avalanche du Colorado, le Rampage de San Antonio. Le gouverneur de l'équipe Jean Marcotte avait également annoncé son départ au terme de la saison.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.