Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les conclusions de l'enquête sur le dopage en Russie seront connues lundi

TORONTO — Les résultats de la dernière enquête au sujet du dopage en Russie seront publiés, lundi.

Le professeur de droit canadien Richard McLaren tiendra une conférence de presse à Toronto pour présenter les conclusions de son enquête sur les allégations de manipulation des échantillons de dopage en Russie.

McLaren a été nommé par l'Agence mondiale antidopage (AMA) pour enquêter sur les allégations de complot de dopage soutenu par l'état lors des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi en 2014.

Grigory Rodchenkov, l'ancien directeur du laboratoire antidopage de Moscou, a déclaré au New York Times qu'il avait procuré des stéroïdes à des athlètes russes avant les Jeux olympiques et contribué à échanger des échantillons contaminés par d'autres propres à travers un trou caché dans un mur du laboratoire de Sotchi.

Rodchenkov, qui vit maintenant aux États-Unis, a déclaré qu'il agissait selon les directives du ministère russe des sports, qui rejette ces allégations.

L'AMA a précisé que McLaren avait reçu le pouvoir de se pencher sur des allégations plus larges de dopage en Russie.

McLaren a révélé le mois dernier que ses conclusions préliminaires appuyaient les allégations selon lesquelles le ministère russe des sports a été impliqué dans la manipulation des contrôles avant, pendant et après les championnats du monde d'athlétisme à Moscou en 2013.

Si son rapport final démontre un programme plus vaste de tricherie soutenue par le gouvernement russe, l'AMA pourrait prendre d'autres mesures à l'encontre de la Russie. La possibilité que toute l'équipe olympique russe soit exclue des Jeux de Rio de Janeiro a été qualifiée de «l'option nucléaire» par l'ancien président de l'AMA, Richard Pound.

Pound a dirigé une enquête indépendante de l'AMA qui a conduit à la suspension de l'équipe d'athlétisme russe de toutes compétitions internationales, y compris les Jeux olympiques.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.