Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le fédéral confirme le financement de 68M$ pour l'aménagement du port de St-Jean au N.-B.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a annoncé mardi matin qu'Ottawa financera l'aménagement du port à part égale avec la province. Soit 68,3 millions chacun, pour un projet estimé à 205 millions de dollars. Le port de St-Jean couvrira le reste des coûts du projet.

Ce financement a été annoncé par Brian Gallant, premier ministre de la province, Dominic LeBlanc, ministre des Pêches et Océans, Ed Doherty, ministre de Services du Nouveau-Brunwick et Peter Gaulton, président du port de St-Jean.

Le projet comprend « la modernisation et le regroupement des terminaux Rodney et Navy Island pour permettre au port d'accueillir de plus grands navires » indique le communiqué publié mardi.

« De nouveaux systèmes opérationnels et de nouvelles technologies pour améliorer les capacité de manutention des marchandises » seront par ailleurs installés.

Les travaux devraient durer 7 ans.

Le premier ministre Brian Gallant rappelle que son gouvernement versera aussi 68M$ dans le projet. #icinbpic.twitter.com/ssJK2qoLhp

- Michèle Brideau (@mbrideau_rc) 12 juillet 2016

« L'investissement des gouvernements provincial et fédéral dans le port de St-Jean créera des milliers d'emplois. Il permettra également de veiller à ce que les entreprises du Nouveau-Brunswick soient en mesure d'exporter et d'importer de manière concurentielle » déclare Brian Gallant dans le communiqué.

La province évoque une création de 2000 emplois.

Ce financement d'Ottawa avait déjà été annoncé l'an dernier par les conservateurs.

Le port de St-Jean traite en moyenne 28 millions de tonnes de marchandises, en liaison avec 350 ports internationaux.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.