Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'ex-chef des Serbes de Croatie Goran Hadzic est mort

L'ex-chef des Serbes de Croatie soupçonné de crimes contre l'humanité, Goran Hadzic, est décédé mardi. Il avait 57 ans.

Il avait comparu devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie en 2011. Il devait répondre de 14 chefs d'accusation pour des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre commis pendant la guerre de Croatie entre 1991 et 1995.

Plus spécifiquement, il était associé au massacre de Vukovar où 264 personnes avaient été abattues au début du conflit en 1991.

Il avait été libéré en 2015 parce qu'il souffrait d'un cancer au cerveau. En mai dernier, le procureur du Tribunal avait demandé de clore son procès.

Depuis sa libération, Hadzic vivait à Novi Sad dans le nord de la Serbie.

Les guerres dans l'ex-Yougoslavie ont fait plus de 130 000 morts jusqu'en 1999. Elles avaient débuté en 1991 avec les déclarations d'indépendance de la Serbie et de la Croatie.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.