Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des attentats font 17 morts et une cinquantaine de blessés en Irak

Residents gather at the site of a car bomb attack in Rashidiya, a district north of Baghdad, Iraq July 12, 2016. REUTERS/Ahmed Saad
Residents gather at the site of a car bomb attack in Rashidiya, a district north of Baghdad, Iraq July 12, 2016. REUTERS/Ahmed Saad

BAGDAD - Un véhicule piégé a explosé près d'un marché extérieur dans un quartier chiite de Bagdad, mardi, tuant au moins 12 personnes et en blessant 37 autres.

Deux autres attentats à la bombe survenus dans la capitale irakienne et une autre ville, plus tard mardi, ont également fait cinq morts et 19 blessés.

Ces attaques se sont produites dans la foulée de deux attentats majeurs commis par le groupe armé État islamique (ÉI) qui ont fait plus de 300 victimes la semaine dernière.

Les attentats de mardi n'ont pas été revendiqués, mais ils portent la signature de l'ÉI.

Lundi, le secrétaire à la Défense des États-Unis, Ash Carter, avait annoncé que Washington dépêcherait 560 autres soldats pour aider l'Irak à vaincre l'organisation terroriste.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.