BIEN-ÊTRE
12/07/2016 11:59 EDT

8 faits et mythes sur le foie

Morsa Images via Getty Images
Cheerful female friends dancing while having champagne in nightclub

Certaines maladies du foie sont parfois si sournoises qu’on ne sent même pas leurs effets sur le corps, mais elles sont pourtant bien présentes. Ces douleurs peuvent même mener à des cas de cancer ou de cirrhose.

Voici un aperçu de huit préconceptions communes sur la santé du foie. De quoi garder la foi en votre foie!

Les maladies du foie peuvent être repérées avec un simple test sanguin.

FAUX. Les médecins prescrivent rarement les tests sanguins spécifiques pour vérifier le bon état du foie, ce qui pourrait expliquer en partie le diagnostic tardif des maladies en lien avec l’organe. Un problème sous-jacent ne peut être détecté que grâce à certains tests… parlez-en à votre docteur!

Les problèmes de foie causent le jaunissement de la peau et des douleurs.

FAUX. Les différentes maladies qui affectent le foie n’ont généralement aucun symptôme. L’hépatite A, B et C, tout comme la cirrhose, sont parfois diagnostiquées de 20 à 30 ans plus tard, le foie étant un organe « silencieux ». Les douleurs au foie sont parfois des symptômes d’une diète riche en matière grasses.

L’alcool est une cause majeure des maladies du foie

VRAI ET FAUX. 80% des maladies du foie sont dues à une prise excessive d’alcool et à l’hépatite. Les personnes qui ont reçu des transfusions sanguines avant 1990 sont plus à risque de souffrir de l’hépatite C ou du VIH parce que ces deux maladies étaient alors inconnues. Le 20% restant des maladies du foie est causé par de rares conditions génétiques ou par une accumulation de matières grasses. Être en excès de poids, souffrir de diabète ou avoir un taux de cholestérol élevé sont aussi des facteurs menant à une cirrhose.

La cirrhose est un facteur de risque pour le cancer du foie.

VRAI. Les gens qui souffrent d’une cirrhose sont plus à risque de développer un cancer du foie. Le taux de survie sur cinq ans n’est que de 15%.

Human liver anatomy illustration. 3D rendering.

L’hépatite et la cirrhose peuvent être guéries.

VRAI ET FAUX. Une cirrhose peut être réversible, peu importe la cause, notamment en réduisant la consommation d’alcool, en adoptant une diète saine et en faisant de l’exercice. Dans 95% des cas, l’hépatite C peut maintenant être guérie grâce à de nouveaux agents antiviraux qui tuent le virus. La progression du virus de l’hépatite B peut être arrêtée par deux médicaments spécifiques, mais aucun remède n’est disponible en ce moment.

La médication est mauvaise pour le foie.

VRAI. Tous les types de médicaments peuvent être toxiques pour le foie. Les suppléments vitaminés ne sont pas sans risques non plus. Ils peuvent aussi empoisonner le foie s’ils sont consommés en quantité industrielle.

Les spiritueux sont pires pour le foie que le vin ou la bière.

FAUX. Selon les spécialistes, c’est la quantité qui compte et non le type d’alcool. De plus, boire un verre d’eau entre deux consommations n’est pas meilleur non plus pour le foie. Tout comme boire de l’alcool « de qualité », qui n’enlève pas les dommages associés à ce breuvage.

Le café est bon pour le foie.

VRAI. Le café peut être bénéfique si on n’ajoute pas de sucre et qu’on se limite à trois ou quatre tasses par jour. Des spécialistes ont noté une réduction des risques de cirrhose liées à la consommation de café.

Ce texte initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

VOIR AUSSI:

Galerie photo 10 aliments pour la santé du foie Voyez les images