Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Germania a signé une commande ferme pour 25 A320neo d'une valeur au prix catalogue de 2,6 milliards de dollars (Airbus)

La compagnie aérienne allemande Germania a passé une commande ferme pour 25 A320neo, la version remotorisée du best-seller d'Airbus, d'une valeur au prix catalogue de 2,682 milliards de dollars, a annoncé mardi le constructeur européen.

Les livraisons des 25 monocouloirs équipés de réacteurs du motoriste Pratt et Whitney seront étalées entre 2020 et 2022 et elles permettront à Germania-Group de doubler sa flotte, selon des communiqués d'Airbus et de Germania.

"Cette commande de 25 A320neo ("new engine option") équipés des moteurs les plus récents de Pratt et Whitney apporte une base solide au développement futur de Germania. Nous sommes totalement convaincus par les innovations technologiques et par l'intérêt économique de cet appareil", a déclaré Karsten Balke, président de Germania, cité dans un communiqué.

Les A320 remotorisés sont, selon Airbus, moins polluants et doivent permettre de réaliser une économie "de 15% de carburant dans un premier temps puis 20% d'ici à 2020 avec de nouvelles innovations".

Plus de 4.500 commandes ont été enregistrées par l'avionneur par 82 clients depuis son lancement en 2010, selon Airbus.

Airbus a livré le premier exemplaire en janvier à Lufthansa.

L'appareil avait rencontré des problèmes de maturité liés au moteur Pratt et Whitney qui devaient être réglés d'ici à cet été, avait indiqué en mai le constructeur.

La livraison de moteurs Pratt et Whitney modifiés permettra de respecter l'objectif de montée en cadence de la production de l'A320 à 60 exemplaires par mois en 2019, selon le constructeur.

La seconde version de l'A320neo, équipé du moteur Leap de CFM International, la co-entreprise du français Safran et de l'américain General Electric (GE), vient de recevoir les certifications des autorités de l'aviation civile européenne et américaine.

sw/jmi/jh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.