Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Chine: un scarabée nommé Xi, victime du zèle des censeurs

Les censeurs chinois tentaient mardi de supprimer sur l'internet toute référence à une nouvelle espèce de scarabée découverte dans le pays et baptisée par un entomologiste enthousiaste du nom du président Xi Jinping, une censure qui déconcerte le jeune scientifique.

Le "Rhyzodiastes (Temoana) Xii", du nom scientifique nouvellement attribué à l'insecte, a été découvert dans les forêts de l'île semi-tropicale de Hainan (sud de la Chine), par Cheng-Bin Wang, chercheur chinois associé à l'Université des sciences de la vie de Prague.

Dans un article de la revue mondiale de référence de taxinomie animale Zootaxa, l'entomologiste explique: "L'épithète spécifique ("Xii") est dédié à Xi Jinping, président de la République populaire de Chine, pour avoir rendu notre mère-patrie toujours plus forte sous sa direction."

Son compte-rendu de huit pages, publié le mois dernier, décrit la nouvelle espèce de façon extrêmement détaillée, évoquant l'éclat "luisant" de son corps et ses parties génitales.

M. Wang a indiqué à l'AFP qu'il admirait "profondément" l'action politique menée par Xi, et qu'il voyait dans ce scarabée un "symbole" des accomplissements du Parti communiste chinois.

D'autres espèces animales avaient dans le passé été baptisées du nom de l'ancien dirigeant sud-africain Nelson Mandela et du président américain Barack Obama.

"Le Rhyzodiastes (Temoana) est extrêmement rare, il se peut que vous n'en rencontriez pas un seul même après dix séjours de collecte d'insectes sur le terrain! Et il se nourrit de bois en pourriture", a expliqué Wang dans un courriel.

Avant d'ajouter: "C'est une parfaite métaphore pour Xi Jinping, une personne exceptionnelle telle qu'on n'en rencontre qu'une par siècle, et qui se distingue par sa lutte contre la corruption (littéralement +manger-pourriture+)."

Mais l'hommage n'a pas fait sourire les censeurs, qui s'évertuaient à supprimer sur les réseaux sociaux tous les articles et messages faisant référence au "scarabée Xii", selon le site spécialisé américain China Digital Times.

Ce coup d'étouffoir intervient alors que même l'appellation familière "Xi Dada" (oncle Xi), encore peu encouragée par le régime, tend à disparaître des publications officielles.

Une recherche du nom du nouvel insecte sur la plateforme de microblogs Sina Weibo n'aboutissait mardi qu'à un avertissement prévenant que les résultats ne pouvaient être affichés "en raison des lois en vigueur".

"Président Xi bien-aimé! C'est un scarabée très rare! Le nom de cette espèce existera pour toujours, c'est un honneur extraordinaire!", s'est exclamé Wang. Son geste a été "délibérément tourné en dérision" et les railleries sur l'internet viennent de "gens sans culture", a-t-il confié à l'AFP.

rld/jug/ple/jh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.