Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

AP&C construira une nouvelle usine et créera 106 emplois dans le Grand Montréal

MONTRÉAL — AP&C Revêtements et poudres avancées a annoncé mardi un investissement de près de 31 millions $ pour la construction d'une nouvelle usine dans la région de Montréal, un projet d'expansion qui permettra de créer 106 emplois d'ici trois ans, dont plus de la moitié dès 2017.

La société de Boisbriand, une filiale de la suédoise Arcam AB depuis son rachat en 2014, pourra compter sur une aide financière de 11,5 millions $ du gouvernement du Québec, laquelle viendra s'ajouter à son investissement de 31 millions $.

La contribution gouvernementale est composée d'un prêt de 10 millions $ et d'une aide non remboursable de 1,5 million $.

L'emplacement de la nouvelle installation d'AP&C n'a pas encore été choisi, mais deux sites de la région du Grand Montréal sont actuellement à l'étude.

L'entreprise, qui se spécialise dans la fourniture de poudres métalliques de titane de haute pureté utilisées dans la métallurgie, emploie déjà près de 85 personnes dans son installation de Boisbriand.

Le projet d'expansion permettra à la société d'accroître sa capacité de production et ainsi de pouvoir répondre à la demande croissante en poudres spécialisées, notamment par les grands joueurs de l'industrie aéronautique.

Ces poudres permettent de créer en impression 3D des pièces complexes comme certaines pièces de moteurs d'avion et implants médicaux.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.