Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Alberta : des pièces d'auto provenant de matériaux biodégradables

Une entreprise de l'Alberta fabrique des pièces d'autos à partir de matériaux biodégradables, tels que du bois, du chanvre et du lin.

BioComposites, située à Drayton Valley à l'ouest d'Edmonton, fait entre autres des panneaux qui s'insèrent dans la conception des portières.

« Nous prenons des résidus de fibre de bois et de fibres provenant de l'agriculture pour ensuite les coudre ensemble, ce qui crée une sorte de tapis qui peut être utilisé pour l'intérieur des portières », explique le copropriétaire de l'entreprise, Dan Madlung.

Ensuite, ce tapis est envoyé aux États-Unis puis incorporé dans la fabrication de portières. De plus, ces tapis sont déjà en train d'être testés afin d'évaluer s'ils pourraient entrer dans la composition de voitures de luxe telles que BMW, Audi et Mercedes-Benz.

Dan Madlung et sa femme et partenaire d'affaires, Brenda, ont lancé leur entreprise il y a un peu plus d'un an.

Des véhicules faits avec des matériaux renouvelables

Les deux entrepreneurs espèrent qu'un jour leur produit permettra d'éliminer complètement le plastique des véhicules.

Bien que leur entreprise ait désormais le vent dans les voiles, ils ont dû attendre un certain temps avant de pouvoir se tailler une place sur le marché. Le couple a investi près de 12 millions de dollars dans l'entreprise et ils ont reçu une subvention de 4,5 millions de dollars du gouvernement albertain grâce au programme Alberta Innovates Bio Solutions.

Cependant, une fois que l'entreprise produira son plein rendement, Dan Madlung estime que les revenus devraient se chiffrer à environ 5 millions de dollars par année.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.