DIVERTISSEMENT
10/07/2016 02:25 EDT | Actualisé 10/07/2016 03:46 EDT

Film documentaire sur Koriass: une part de rap et d'humanisme

Plan sur Emmanuel Dubois, alias Koriass, de dos. Le mouvement de caméra est ralenti par un effet au montage. La vois hors champ d’une journaliste radio montréalaise raconte que le chanteur à la cote: c’est le concert à voir aux FrancoFolies. Lui, progresse de la loge à la scène du Club Soda. Il est à quelques instants d’entamer le spectacle-lancement de son quatrième album intitulé Love Suprême. Voici les premiers instants du film documentaire consacré au chanteur rap, qui se donne cœur et âme pour cette production de qualité qui sera télédiffusée en exclusivité le mardi 12 juillet, à TV5.

Certes, nous sommes entraînés dans le monde de création d’Emmanuel Dubois. C’eût été absurde de faire autrement : on connaît d’abord Dubois pour sa musique. Or, ce film de 48 minutes, réalisé par Sabrina Hammoum, nous projette aussi en arrière, loin, dans le monde lointain de l’auteur-compositeur-interprète, au temps où sa mère avait 17 ans, là où tout a commencé pour le rappeur. C’est ici que l’artiste raconte son enfance marquée par l’abandon de son père et l’amour de sa mère, qui s’est consacrée, au dire du chanteur, à briser le cercle de la «pauvreté héréditaire».

Sur ce sujet, et sur plusieurs autres moments importants de sa vie, Emmanuel Dubois se livre sans filtre, avec passablement d’aisance. La trame narrative, assez linéaire, permet de bien suivre ces diverses étapes de la vie de Koriass. Celles-ci sont donc présentées en ordre chronologique, de la naissance du kid à Québec jusqu’à sa vie parentale de trentenaire.

Le documentaire aborde, par le biais de son témoignage (ou encore de celui de sa conjointe Geneviève East-Goulet, mère de ses deux filles) les périodes ou les événements qui ont marqué le parcours personnel et professionnel, les rêves et les aspirations de Koriass. Par exemple, le film traite de la dépression majeure que Dubois a traversée quelque temps après la naissance de son premier enfant. Justement, on aborde aussi son rôle de père et l’importance de sa famille.

Galerie photo Koriass, revenir de loin (documentaire) Voyez les images

Les jeunes et les femmes

Outre les moments-clés dans le cheminement d’Emmanuel Dubois, Koriass, revenir de loin présente un homme relativement en contrôle de sa vie, qui n’hésite pas à s’engager auprès des jeunes, notamment. On l’accompagne dans une école où il va à la rencontre d’étudiants qui ont bien besoin de modèles positifs.

À la fin du documentaire, on découvre un autre combat important dans le parcours de l’auteur-compositeur-interprète: Koriass est un «Natural Born Féministe». D'ailleurs, il avait exprimé clairement son point de vue dans un texte publié à l'été 2015. Dans Koriass, revenir de loin, la réalisatrice témoigne par l’image que l'artiste n'hésite pas à dénoncer les abus envers les femmes et à promouvoir l’égalité entre les sexes, que ce soit auprès des médias ou lors de conférences dans lesquelles il participe comme orateur. C’est d’ailleurs ici qu’il raconte la triste histoire du viol de son amoureuse, quand elle était plus jeune.

Selon l’équipe de Koriass, le film est un hymne à l’espoir et à la résilience, deux moteurs au cœur de la vie du rappeur humaniste.

Évidemment, la réalisatrice ne pouvait ignorer la carrière musicale de l’artiste, qui est au top depuis ses débuts. À la fin du film, on boucle la boucle en s’immisçant dans la loge du Club Soda, quelques minutes avant le début du spectacle-lancement du nouvel album de Koriass. En mots et en gestes, la foule exprime son amour pour les chansons de l’album Love Suprême.


Du point de vue artistique, le film n’a rien d’exceptionnel, mais les images sont belles et le montage est efficace. De toute façon, l’essentiel de la démarche était d’entrer dans la peau de Koriass.

Koriass, revenir de loin sera diffusé le mardi 12 juillet à 21 h. Il sera ensuite disponible en rattrapage sur le site de TV5.

Fiche technique

Canada, 2016 - 48 minutes

Production: Anémone Films

Producteur: Loïc Guyot

Réalisatrice: Sabrina Hammoum


INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Une dizaine d'albums québécois à écouter pendant l'été Voyez les images