NOUVELLES
09/07/2016 08:59 EDT | Actualisé 10/07/2017 01:12 EDT

Quatre jihadistes de l'Etat islamique arrêtés en Macédoine

Quatre Macédoniens soupçonnés d'avoir combattu dans les rangs du groupe jihadiste Etat islamique en Syrie et en Irak, ont été arrêtés dans leur pays, a-t-on appris samedi de source policière.

"La police a arrêté quatre membre du groupe Etat islamique qui ont combattu en Syrie et en Irak (...) Selon nos informations, ils étaient combattants dans les rangs de l'Etat islamique", a déclaré à l'AFP une responsable policière, Dejana Nedeljkovic.

La police, qui mène cette opération depuis vendredi soir, cherche encore trois personnes, dont deux sont probablement toujours sur le front, a précisé Mme Nedeljkovic.

Des perquisitions ont été menées à Skopje et à Tetovo (nord-ouest). Des ordinateurs, des téléphones portables, des passeports, ont notamment été saisis, selon la même source.

La minorité albanaise musulmane représente un quart des 2,1 millions des habitants de la Macédoine, pays en majorité slave orthodoxe.

Skopje estime à 130 le nombre de ressortissants macédoniens qui ont rejoint les rangs des islamistes pour combattre en Irak et en Syrie. Seize ont péri et 72 sont retournés au pays. Le président du pays, Gjorge Ivanov, a déclaré récemment que ceux qui sont rentrés étaient considérés comme des "terroristes potentiels".

En août 2015, onze Macédoniens accusés de liens avec les islamistes au Moyen-Orient avaient été arrêtés.

Six, dont Rexhep Memishi, un imam d'une mosquée de Skopje, considéré comme le leader du groupe, ont été condamnés à des peines de cinq à sept ans de prison. En mai, cinq autres ont écopé de peines allant de deux à quatre ans et demi de prison.

jmi/rus/ng/abk